Les spectateurs qui s'en prendront à Novak Djokovic pendant l'Open d'Australie seront expulsés des tribunes

Novak Djokovic n'a pas participé à l'Open d'Australie l'an passé. (A. Yamoaka/Kommersant/Presse Sports)

L'organisation de l'Open d'Australie, qui commence lundi, a prévenu que les spectateurs qui s'en prendront éventuellement à Novak Djokovic - exclu du pays l'an dernier - pendant le tournoi seront expulsés des tribunes.

Les spectateurs de l'Open d'Australie sont prévenus : ils seront expulsés des tribunes, s'ils s'en prennent à Novak Djokovic, refoulé du pays l'an dernier en raison de son statut de non vacciné contre le Covid-19. Le joueur serbe, neuf fois vainqueur du tournoi, fera son retour la semaine prochaine à Melbourne, une ville qui a subi l'un des plus longs confinements pendant la pandémie.

L'attitude de Djokovic, arrivé non vacciné en Australie début 2022 et expulsé après quelques jours à l'isolement, avait divisé l'opinion locale. Un an plus tard, le Serbe a, cette fois, été autorisé à rentrer dans le pays, pour y disputer le premier tournoi du Grand Chelem de la saison.

lire aussi : Alerte à l'entraînement pour Djokovic

Et Craig Tiley, le directeur de l'Open d'Australie, a mis en garde les spectateurs qui auraient l'intention de s'en prendre à l'actuel n°5 mondial : « S'ils perturbent le plaisir des autres spectateurs, boum, on les expulse, a-t-il dit au quotidien Herald Sun, mercredi. (Mais) ce que j'ai toujours aimé à Melbourne, c'est que le public apprécie vraiment le sport et la performance, plus que n'importe où en Australie, à mon avis. Et j'espère que les gens vont prendre cela en compte ».

Novak Djokovic jouera dès vendredi prochain à Melbourne, dans une Rod Laver Arena à guichets fermés, lors d'un match d'exhibition contre l'Australien Nick Kyrgios. La semaine dernière, pour son retour sur un court australien, le Serbe avait été très chaleureusement accueilli par le public du tournoi d'Adelaïde, qu'il a remporté.

lire aussi : Toute l'actualité de l'Open d'Australie