On vous spoile l'année 2022

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Édouard Mendy
    En directAujourd’huiDemaincontre--|

Le Sénégal enfin récompensé


Au bout du suspense, le stade d'Olembé (rien à voir avec Salomon) est livré - mieux vaut tard que jamais - et la CAN peut bel et bien se dérouler. Au grand bonheur du peuple sénégalais. Premiers de leur groupe, les Lions de la Téranga sortent tour à tour le Burkina Faso, la Tunisie et l'Égypte. La finale est un remake de celle de 2019, mais cette fois, pas de frappe hasardeusement déviée pour que l'Algérie puisse l'emporter. Juste avant la mi-temps, Habib Diallo crucifie Raïs M'Bolhi. Le reste du boulot sera assuré par Edouard Mendy. Troisième finale, enfin la bonne pour le Sénégal. Pour les Fennecs, la pilule est difficile à avaler. Au moins, ils n'auront pas trop le temps de ressasser avec un Mondial en fin d'année et une nouvelle CAN à l'été 2023.…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles