Auto - Endurance - Ferrari choisit la France et Oreca pour ses GT des 24 Heures du Mans

·2 min de lecture

Le département compétition GT de Ferrari a annoncé, lundi, qu'il confiait à la société française Oreca l'assemblage et la préparation de toutes ses GT3 de course nouvelle génération, à partir de 2023. Une première pour la marque italienne. C'est la première fois que Ferrari confie la préparation de ses modèles de course GT à une écurie qui n'est pas basée en Italie. Lundi, le département des GT de compétition de Maranello a annoncé que ses futures GT3 seront préparées par l'écurie française Oreca, installée à Signes (Var). Avec la nouvelle réglementation annoncée pour 2023, le nouveau modèle qui n'est pas encore révélé (sur base de F 8 Tributo ?), remplacera l'actuelle 488 GTE championne du monde d'endurance WEC 2021 dans toutes les grandes compétitions internationales d'endurance : WEC, IMSA et les 24 Heures du Mans bien sûr. lire aussi Des 24 Heures du Mans 2021 très suivies Hugues de Chaunac, fondateur d'Oreca « Un grand honneur d'avoir été retenu [...]. Ferrari est plus qu'un constructeur automobile, c'est une légende » Pour la société Oreca, créée par Hugues de Chaunac il y aura bientôt cinquante ans, le contrat avec Ferrari est de cinq ans pour une production annuelle estimée à vingt-cinq voitures envoyées dans le monde entier (hors le futur modèle hypercar directement géré par Ferrari à Maranello et qui fera ses premiers tours de roues à l'été 2022). L'équipe française accompagnera Ferrari dès l'an prochain pour le développement et les premiers tours de roues de la GT3 puis assurera le montage de la voiture et l'assistance technique aux clients sur tous les circuits, exactement comme elle le fait avec succès depuis des années pour les nombreux protos LMP2 Oreca engagés en endurance. Le team italien semi-officiel AF Corse, champion du monde GTE-Pro 2021 et vainqueur de catégorie aux 24 Heures du Mans avec le préparateur Michelotto, a par exemple déjà passé commande de ses voitures pour ses débuts 2 023.


« C'est une grande émotion et un grand honneur d'avoir été retenu par Antonello Coletta, le patron des activités sportives GT de Ferrari, pour ce programme ambitieux, se réjouit Hugues de Chaunac. Ferrari est plus qu'un constructeur automobile, c'est une légende. Cette responsabilité est immense car nous savons que pour gagner en endurance, il faut beaucoup de choses mais, entre autres, une voiture très fiable. Nous allons apporter dans ce domaine l'expertise que nous avons acquise depuis des années. » Oreca a déjà collaboré avec plusieurs grands constructeurs en catégorie GT par le passé, notamment avec Chrysler pour la Viper GTS-R, triple gagnante de sa catégorie aux 24 Heures du Mans et première au classement général des 24 Heures de Daytona, en 2000. Oreca a également été partenaire du programme Toyota en WEC et aux 24 Heures du Mans depuis 2012 et a construit le châssis de l'Alpine A480 troisième dans la Sarthe, cette année.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles