Auto - Indycar - Troisième pole position de rang en Indycar pour Josef Newgarden (Penske)

·2 min de lecture

Le pilote Penske a signé sa 3e pole position de rang, samedi à Mid-Ohio. Mais il ne s'est encore jamais imposé, cette saison. Dimanche à 18 heures, Bourdais, Pagenaud et Grosjean s'élanceront depuis les 12e, 15e et 18e places. Pour la dixième manche du championnat 2021 d'Indycar, le pilote Penske, Josef Newgarden, s'est adjugé sa troisième pole position de rang, samedi sur le joli tracé routier de Mid-Ohio, à Lexington. Pourtant, ni dans les rues de Détroit ni à Road America (auquel Mid-Ohio ressemble un petit peu -sinueux et vallonné), le double champion Indycar 2017-2019 et plus jeune pilote du team Penske (29 ans) n'a réussi à transformer ses pole positions en une victoire -après laquelle son équipe court toujours, cette saison.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

À Detroit, il était devancé par Pato O'Ward et à Road America, il connaissait des problèmes de boîte de vitesses au dernier restart, alors qu'il défendait sa première place face à Alex Palou. Palou (349 pts) et O'Ward (321) sont les deux leaders du championnat devant Scott Dixon (296), Newgarden (261) et Simon Pagenaud (255). Le Français ne sera pas le mieux placé au départ, dimanche à 18 heures (heure française) : quinzième sur la grille, Pagenaud sera devancé par Sébastien Bourdais (12e). Quant à Romain Grosjean, il s'élancera depuis la 18e position. Mais depuis Road America où il avait terminé cinquième, il sait qu'en Indycar on peut espérer de belles remontées et quelques beaux dépassements, comme celui sur Alexander Rossi par l'extérieur.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles