Sport Auto - Quel plan de reprise pour le sport auto en France ?

L'Equipe.fr
L’Equipe

Dans le cadre du déconfinement à venir, la FFSA (Fédération Française du Sport Automobile) travaille en concertation avec les ministères concernés sur les modalités de la relance des activités pour ses licenciés. À la suite du discours du Premier ministre du 28 avril devant l'Assemblée Nationale, dans lequel Édouard Philippe a évoqué la reprise de l'activité sportive individuelle à compter du 11 mai à condition de respecter certaines règles, la Fédération française du sport automobile, présidée par Nicolas Deschaux, a « repris attache avec les services du Premier ministre, le ministère de l'Intérieur et son ministère de tutelle afin d'obtenir les modalités de relance de ses activités respectant les principes énoncés par le gouvernement, progressivité et territorialité », apprend-on dans un communiqué diffusé par la FFSA. WRC : Sébastien Loeb ou Carlos Sainz, qui est le plus grand pilote de rallye ? La FFSA a ainsi préconisé « une réouverture des circuits et des pistes extérieures de karting [...] dès le 11 mai et ce même si cela doit se faire de façon progressive et territorialisée en fonction de la carte des départements ainsi que des limites de déplacements et des décisions préfectorales. Il est notamment prévu dans le plan d'accueil des mesures à destination du personnel et des pratiquants : une fermeture des restaurants, un nombre maximum de personnes présentes sur la piste, une obligation de porter des EPI (équipements de protection individuelle) suffisants, une désinfection des casques et des véhicules, la fermeture des vestiaires. » Communiqué de la Fédération Française du Sport Automobile « La FFSA préconise de pouvoir organiser à nouveau ses compétitions dès le 1er août » Concernant les compétitions sur circuit et sur route, « la FFSA préconise de pouvoir organiser à nouveau ses compétitions dès le 1er août. Pour ce faire, la Fédération est, avec la Fédération Française de Motocyclisme et la Fédération Française de Cyclisme, en lien permanent avec le ministère des Sports ainsi que le ministère de l'Intérieur afin que les modalités de reprise soient adaptées avec le contexte sanitaire et les nouvelles mesures gouvernementales. »« À date, précise le communiqué, dans la mesure où une manifestation sportive se déroulerait devant moins de 5 000 personnes ou à huis clos, cette dernière pourrait être organisée dès le 1er août, dès lors qu'elle aurait obtenu l'autorisation de la Préfecture sous réserve que les conditions sanitaires et matérielles soient réunies. » Quiz : connaissez-vous bien Ayrton Senna ? Sur le plan économique, la FFSA indique qu'elle « porte une série de mesures économiques concrètes venant au soutien des acteurs du secteur sportif comme la mise en place de déductions fiscales pour les entreprises investissant dans le sponsoring sportif ou encore, la suppression pour 2020 et 2021 des dépenses supportées pour les forces de police et de gendarmerie qui sont demandées aux organisateurs. »

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi