Sport Auto - TCR - Rob Huff, vainqueur puis pénalisé à Macao en TCR chinois

L'Equipe.fr
·1 min de lecture

Malgré l'absence de compétitions internationales pour cause de Covid-19, le traditionnel et spectaculaire Grand Prix de Macao s'est malgré tout couru, samedi et dimanche. Le Britannique Rob Huff s'y est à nouveau distingué en TCR chinois. La pandémie de Covid-19 a eu raison des épreuves internationales organisées chaque année dans les rues de Macao. Pas de Coupe du monde des voitures de tourisme (WTCR), pas de Grand Prix de F3 sur l'incroyable circuit de Guia. Pas de course moto non plus. Mais les compétitions nationales ont pu toutefois se dérouler avec les pilotes asiatiques : la F4 chinoise a remplacé la F3 et le TCR chinois a suppléé l'absence du WTCR. Parmi les concurrents figurait pourtant le Britannique Rob Huff, régulièrement inscrit dans le TCR chinois et qui s'était prêté aux lois du confinement à son arrivée à Macao. Le champion du monde 2012 de WTCC, sans grande opposition, en a profité pour porter à dix son record de victoires entre les rails de Macao, samedi durant la course qualificative. Mais dimanche, son onzième succès lui a échappé. Vainqueur d'une course principalement parcourue sous safety-car et finalement stoppée prématurément au drapeau rouge (sur un nouvel accident), Huff a été pénalisé de trente secondes après l'arrivée. En cause, son contact avec Ma Qing Hua (l'ex-pilote WTCC Citroën), violemment poussé dans le rail à la sortie du fameux et ultra-rapide virage à droite de Mandarin, par la MGXPower de Huff qui, depuis sa pole position, s'était fait surprendre au départ. Avec ou sans les pilotes internationaux, Macao reste Macao !