Sport Auto - Volkswagen arrête le sport automobile

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

La marque allemande Volkswagen, qui a notamment triomphé au Dakar, en WRC, en Rallycross et à Pikes Peak a décidé d'arrêter ses activités dans les sports mécaniques. Volkswagen et le sport auto, c'est fini. Pour un bon moment en tout cas. Tournée vers la mobilité électrique afin de redorer son blason après avoir été empêtrée dans un scandale de moteurs truqués en 2015, la marque allemande vient en effet d'annoncer qu'elle mettait un terme à ses activités sportives. Les 169 employés de Volkswagen Motorsport, basés à Hanovre, vont être intégrés dans les activités industrielles de la marque à Wolfsburg afin de contribuer au développement de la gamme électrique de VW.

Cette équipe, dirigée à ce jour par le Belge Sven Smeets et par le Français François-Xavier Demaison sur le plan technique, a gagné partout où elle est passée avec trois victoires au Dakar pour le Touareg de 2009 à 2011, quatre titres mondiaux des rallyes en WRC avec Sébastien Ogier de 2013 à 2016 et trois couronnes mondiales en Rallycross (2017, 2018, 2020). Audi quitte la Formule E Son dernier exploit sportif remonte à 2018, avec un nouveau record sur les pentes de la mythique course de côte de Pikes Peak, aux États-Unis, signé par le Français Romain Dumas en 7'57''148 au volant d'un ID.R électrique. Autre marque du Groupe Volkswagen, Audi a annoncé qu'elle allait quitter la Formule E fin 2021 pour se tourner vers un projet de véhicule électrique au Dakar et un prototype LMDH en Endurance.