Sport auto - WTCR - Le jeune pilote français Yann Ehrlacher en route vers le sacre en WTCR

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

Le jeune pilote alsacien Yann Ehrlacher est bien placé pour gagner la Coupe du monde 2020 des Voitures de tourisme (WTCR), dimanche à Motorland Aragon. À 24 ans, il serait le plus jeune champion de la discipline. Yann Ehrlacher (24 ans) est bien parti pour inscrire son nom au palmarès mondial des courses de voitures de tourisme, dimanche, après les quatre titres de son oncle Yvan Muller (2008, 2010, 2011 et 2013). Le jeune Alsacien, fils de l'ex-pilote Cathy Muller et du champion de France de football Yves Ehrlacher (Strasbourg, 1979), compte 31 points d'avance sur son suivant immédiat au championnat, l'Argentin Esteban Guerrieri (Honda), 44 sur un autre Français (Jean-Karl Vernay, Honda) et 46 sur... son oncle avant les trois courses de dimanche. Soixante-quinze points restent donc à distribuer mais le jeune pilote de la marque chinoise Lynk & Co (engagée en WTCR par l'écurie suédoise Cyan Racing) est bien placé pour en rafler encore un bon paquet !

À l'issue des qualifications, samedi, Ehrlacher s'est en effet assuré de bonnes positions au départ des trois courses : 5e et 7e des courses 1 et 2 (grille inversée) et 2e de la course 3. Mais surtout, Esteban Guerrieri ne partira, lui, que deux fois 18e et une fois 17e. La Honda Civic est à la peine sur le tracé de Motorland Aragon, tandis que les Lynk & Co affichent, au contraire, une grande forme. Leurs quatre pilotes figuraient dans le Top 10 des essais : l'Uruguayen Santiago Urrutia s'élancera deux fois depuis la pole position et Yvan Muller, une fois (en course 2). Thed Björk, le champion 2017 avec Volvo-Cyan Racing, est en embuscade. La garde rapprochée de Yann Ehrlacher est prête pour le porter vers un record : le plus jeune champion de l'histoire en voitures de tourisme, lui qui s'est déjà offert un petit plaisir cette année, dompter la Nordschleife, « l'Enfer vert » du Nürburgring. Un douzième podium final en treize années en WCTR pour Yvan Muller ? Lynk & Co, championne en titre par équipes (Norbert Michelisz l'avait emporté chez les pilotes en 2019, sur Hyundai), est même en passe de réaliser le grand chelem, dimanche à Aragon. La paire Ehrlacher-Muller devrait décrocher la victoire par équipes dans cette Coupe du Monde des voitures de tourisme (WTCR) 2020. Leur team Cyan Racing Lynk & Co possède 62 points d'avance sur le duo Guerrieri-Girolami (lui aussi mal qualifié) au volant des Honda du Münnich Motorsport. Enfin, avec seulement quinze points de retard sur Guerrieri, Yvan Muller peut aussi assurer un doublé familial au classement général de la Coupe, dimanche soir. Ce serait son douzième podium final en treize années de présence au niveau mondial en voitures de tourisme ! Pour y parvenir, Yvan Muller (51 ans) devra toutefois se méfier du jeune Uruguayen Santiago Urrutia qui sur ce même circuit d'Aragon, lors de la dernière manche, a placé trois fois sa Lynk & Co de l'autre team Cyan Performance sur le podium. Il n'est plus qu'à onze points derrière le Français au classement général. L'autre trouble-fête est Français : Jean-Karl Vernay a fait des merveilles, cette saison, au sein du team indépendant Roméo Ferraris qui engage une Alfa Giulietta sans les moyens financiers des équipes leaders. Très régulier et déjà vainqueur d'une course sur cette piste d'Aragon, il y a quinze jours, Vernay s'élancera depuis la première ligne en course 1. Il peut lui aussi viser la place de dauphin derrière Erhlacher, voire le titre 2020 si le ciel s'abattait sur le toit de la Lynk & Co n° 68. Et pour compléter cette mainmise française sur le WTCR 2020, Nathanaël Berthon, vainqueur de sa première course cette saison dans la discipline (en Slovaquie) a lui aussi joliment qualifié son Audi, à Motorland Aragon : deux fois 6e et une fois 3e dans la course 3. Départs des manches, dimanche à partir de 9 h 15.