Le sport retourne sous cloche, le nouveau coup dur du reconfinement

AFP
·1 min de lecture

L'inquiétude n'est pas nouvelle. Depuis des semaines voire des mois pour certains, les clubs professionnels, du football en passant par le rugby, le hand ou le basket, ont appris à vivre avec un public clairsemé, réglé par une jauge variant de 1000 à 5000 personnes selon les régions et leur niveau sanitaire, bien loin de leur niveau d'antan.

Le couvre-feu décidé depuis la mi-octobre dans certaines métropoles avait déjà imposé le huis clos pour des rencontres se disputant à des horaires tardifs. Mais là, il risque de s'installer pour longtemps. "On perdra une vingtaine de millions d'euros supplémentaire en raison des matches à huis clos", a calculé pour l'AFP Jean-Michel Aulas, président de l'Olympique lyonnais. Face à cette absence de revenus aux guichets, "plus ça dure, plus c'est pire", analyse Virgile Caillet, délégué général de l'Union sport et cycles. "On se doutait que ça allait s'installer dans la durée. L'enjeu maintenant, au-delà des jauges, ça va être les mesures de soutien économique."

Une enveloppe de 107 millions d'euros pour aider les clubs

Le football français, d'ailleurs, appelle déjà à l'aide. "Je lance un SOS: il est impératif que le gouvernement prenne en...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi