Sporting: Amorim, troisième entraîneur le plus cher de l'histoire

RMC Sport

10 millions d'euros. Le Sporting Lisbonne a dépensé un montant rarissime pour un entraîneur, d'autant plus pour un technicien si jeune. A 35 ans seulement, Ruben Amorim quitte Braga et remplace Jorge Silas (43 ans) à la tête de l'actuel quatrième du championnat.

L'ancien international portugais (14 sélections), qui ne dispose pas des diplômes requis pour diriger une équipe de première division, devient le troisième entraîneur le plus cher de l'histoire du football. Seuls André Villas-Boas, pour 15 millions d'euros en 2011 (de Porto à Chelsea), et Brendan Rodgers, pour 10,9 millions d'euros en 2019 (du Celtic Glasgow à Leicester) ont été transférés pour des sommes plus conséquentes.

10 victoires en 13 matchs

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Une folie? Peut-être pas. Ruben Amorim est un entraîneur méconnu en France, mais en vogue au Portugal. Nommé à la tête de l'équipe réserve de Braga à l'été 2019, l'ancien joueur de Benfica (154 rencontres jouées) avait remplacé Ricardo Sa Pinto au mois de décembre. Depuis sa prise de pouvoir, Amorim a dirigé les Minhotos le temps de 13 rencontres seulement... pour 10 victoires. Suffisant pour figurer devant le Sporting après 23 journées.

Un exploit, mais Amorim a quand même voulu rester fidèle à Braga et son président. "Amorim a été très correct, a confié Antonio Salvador au quotidien lusitanien Record. Quand je lui ai dit que je ne le laisserais partir que si la clause libératoire était payée, il m'a répondu:...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi