Sporting Portugal - Ruben Amorim prévient Jérémy Mathieu

Goal.com

Jorge Silas parti, le Sporting Portugal a misé sur Ruben Amorim pour prendre les rênes de son équipe première. Pour s'attacher les services de l'ancien international portugais de s'engager, lui qui effectuait du très bon travail du côté de Braga, le Sporting CP n'a pas hésité à débourser la somme de 10 millions d'euros. À peine arrivé, Ruben Amorim a livré une première conférence de presse sous le signe de l'autorité. Premier concerné ? Un certain Jérémy Mathieu. 

"Ceux qui ne veulent pas être là ne le seront pas"

Interrogé au sujet de l’avenir du Français, désormais âgé de 36 ans et dont le contrat arrive à son terme en fin de saison, le successeur de Jorge Silas n'est pas passé par quatre chemins : son rôle n'est certainement pas de convaincre le défenseur central de poursuivre l'aventure. Bien au contraire. 

"On est le Sporting Clube de Portugal. Les joueurs doivent être convaincus qu’ils veulent rester ici, ce n’est pas l’entraîneur qui doit les convaincre. J’aimerais bien compter sur Mathieu la saison prochaine, mais nous sommes dans un grand club et ceux qui ne veulent pas être là ne le seront pas. Et c’est ce qui m’attire chez les joueurs, la faim qu’ils ont. Ils doivent avoir faim pour jouer au Sporting. Qu’il s’agisse de Mathieu ou de quelqu’un d’autre, l’important est d’avoir très faim et d’être très volontaire. Ce sera l’un des principaux critères l’année prochaine", a ainsi répondu le technicien, on ne peut plus clair sur le sujet face aux médias.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi