Tous sports - Alejandro Agag : « Le ciel est la limite ! »

·4 min de lecture

Alejandro Agag, le créateur de la Formule E et de l'Extreme E, a annoncé, lundi, la création d'un nouveau championnat électrique : les E1 Series, des bateaux hors-bord à moteur électrique pour courir sur les plus beaux plans d'eau du monde. « Pourquoi ce nouveau Championnat de motonautisme électrique E1 Series, après la Formule E (monoplace) et l'Extreme E (buggies de rallye-raid) ?
Ça été la conjonction de deux choses : une discussion avec un ingénieur, Rodi Basso, qui avait travaillé sur les batteries de la FE (nous habitons tous les deux au bord de la Tamise, à Londres) et un contact, peu de temps auparavant, avec une femme designer norvégienne (Sophie Horne) qui m'avait déjà demandé des moteurs électriques pour les adapter à un bateau qu'elle imaginait. Un plus un a fait deux : pourquoi ne pas créer un nouveau Championnat de bateaux à moteur électrique ? De plus, c'est une énergie qui s'adapte parfaitement à une motorisation pour des bateaux en sortie à la journée. La transition énergétique doit aussi s'appliquer dans ce cas car les moteurs thermiques de ces petits bateaux engendrent de la pollution sur les lacs, les rivières... L'opportunité était bonne pour créer quelque chose. On s'est associé avec un constructeur de yachts, Victory Marine, et le bateau que l'on a présenté lundi a un design très sympa, très futuriste, assez dans l'esprit de la Formule E pour capter l'imagination. Y compris celle des enfants. Sept mètres de long pour deux mètres de large, avec des foils. Moteur hors-bord et des vitesses jusqu'à 60 noeuds (environ 110 km/). Il s'appellera RaceBird.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Comment s'organisera ce Championnat ?
Comme pour la Formule E à ses débuts, tout le monde possédera le même matériel au départ. Le Championnat sera organisé sous l'égide de l'UIM (la Fédération internationale motonautique) avec des courses au centre des villes, encore une fois. À l'inverse de la Formule E, nous n'aurons pas à couper des rues pendant un week-end. On tracera des ''circuits'', avec des virages, sur les plans d'eau - rivières ou lacs _ sans déranger personne. C'est un peu le concept de tracés adoptés par F1h2o, le Championnat de Formule 1 motonautique. Mais à cause du bruit à nouveau, ils sont un peu plus éloignés du coeur des villes, plutôt sur des lacs. Les E1 Series électriques pourront se disputer encore plus au coeur des villes et les possibilités de lieux sont infinies : la Tamise à Londres, la Seine à Paris, l'Hudson à New York, le Nil, port d'Hongkong, la baie de Tokyo, Rio de Janeiro ou San Francisco, le lac de Genève ou de Zurich... Partout en fait ! Le ciel est la limite ! Pourquoi un bateau à foils ?
L'objectif premier est de réduire la consommation d'électricité en réduisant la friction sur l'eau. La résistance dans l'air est moins importante et l'autonomie des batteries devient plus grande. La cabine avec un cockpit est là pour des raisons de sécurité. Les sensations de pilotage sur l'eau devraient être incroyables ! Courts et centrés, les foils devraient permettre au bateau de tourner plus rapidement pour être spectaculaires. Alejandro Agag « Pour la douzaine de teams attendus, j'aimerais quelque chose comme cela s'est fait avec l'ExtremeE et les équipes de Lewis Hamilton, Nico Rosberg, Jenson Button... » Quels concurrents imaginez-vous ? Quelles catégories de pilotes ?
Les pilotes devraient venir, je pense, des courses de Power boat et de F1h2o. Rien ne leur interdira, d'ailleurs, de participer aux deux championnats. Pour la douzaine de teams attendus, j'aimerais quelque chose comme cela s'est fait avec l'ExtremeE et les équipes de Lewis Hamilton, Nico Rosberg, Jenson Button... Des propriétaires de teams avec des noms célèbres qui veulent booster l'agenda environnemental en offrant de la notoriété à ce championnat et sa technologie. Quel est le timing prévu pour lancer le championnat ?
Réalistement, après le démarrage du projet cette semaine, nous devrions recevoir le premier prototype en février 2022 et on vise mars 2023 pour la première course. »

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

.