Tous sports - Basket, foot, rugby, hand, badminton, gym... : bientôt de nouveaux guides de reprise

L'Equipe.fr
L’Equipe

Les représentants d'une douzaine de sports dont la pratique n'est pas encore autorisée ont participé à une réunion avec le cabinet de la ministre des Sports. Des guides de reprise devraient voir le jour la semaine prochaine. Parce que leurs pratiquants peuvent se toucher (foot, rugby, basket, hand, volley, baseball, hockey...) ou parce qu'ils se jouent en salle (badminton, tennis de table, gymnastique), ils ne font pas partie des sports encore autorisés, dans leur forme habituelle, dans le cadre du déconfinement. Les représentants de ces Fédérations (présidents, DTN) étaient conviés à une réunion téléphonique avec le cabinet de la ministre des sports, Roxana Maracineanu, ce vendredi après-midi. L'objectif : évoquer les conditions de reprise des activités encadrées, dans le respect des mesures sanitaires préconisées. Si les fédérations n'ont pas obtenu de réponses concrètes, notamment aux propositions formulées dans un document commun par les sports collectifs, elles sont conviées, par groupes, à des réunions qui se tiendront la semaine prochaine, dans le but d'élaborer des guides pratiques de reprise d'activité, sur le modèle de ceux publiés le 11 mai pour les sports individuels ou de plein air. Du côté du ministère, on assure que les associations et éducateurs sportifs ont bien un rôle à jouer dans la reprise de toute activité sportive, dans la mesure où la distanciation sociale et les gestes barrières sont respectés. Philippe Bana, DTN du handball « Mettons-nous au travail, l'enjeu étant pour nous de proposer des activités encadrées au lieu d'une pratique inorganisée » « L'État a validé notre idée que nos sports, plus que de contact ou d'opposition, sont un véritable lien social, se réjouissait Philippe Bana, DTN du handball, à l'issue de la réunion. Des pistes ont été évoquées, comme la pratique en extérieur, des processus de nettoyage des ballons... Mettons-nous au travail, l'enjeu étant pour nous de proposer des activités encadrées au lieu d'une pratique inorganisée. » Même retour satisfait du côté de Jean-Pierre Siutat, président de la Fédération de basket : « Nous avions bien préparé le dossier, et les réponses ont été positives puisque nous sommes réembarqués dans un processus de pratiques contrôlées. Et nous savons maintenant que le ballon n'est pas un problème en soi, ce qui était très important pour nous. » Un certain nombre de fédérations concernées ont déjà proposé un guide de reprise en extérieur, le badminton invitant par exemple à utiliser un volant marqué et personnel, le maintien à 2 m de distance des joueurs, et le bannissement des changements de côté. Le volley, lui, incite à désinfecter et laver régulièrement le ballon et les mains des joueurs... Autant de pistes qui permettront sans doute de remplir rapidement le canevas envoyé par le Ministère, dans l'optique d'une publication des guides dès la fin de la semaine prochaine.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi