Tous sports - Brigitte Henriques rémunérée pour présider le CNOSF

·1 min de lecture

L'Assemblée générale extraordinaire du CNOSF, réunie mercredi, a voté à 80 % en faveur d'une rémunération de sa présidente Brigitte Henriques. Une nouvelle page s'est tournée, mercredi, au CNOSF, lors de l'Assemblée générale extraordinaire organisée à la maison du sport français. Brigitte Henriques, élue le 29 juin dernier pour succéder à Denis Masseglia, sera rémunérée à hauteur de 9 000 euros bruts mensuels, selon nos informations. « Face au défi que nous devons relever au CNOSF, j'ai fait le choix d'être une présidente à plein temps et d'être rémunérée tel que l'encadrement de la loi le permet », explique l'ancienne vice-présidente de la Fédération française de foot. lire aussi Henriques la combattante Si le texte précise que trois dirigeants d'une association peuvent bénéficier d'une rémunération, il n'y a pas, à ce jour, de rémunération prévue pour Didier Séminet, secrétaire général du CNOSF qui a démissionné de son poste de président de la Fédération française de baseball le 5 septembre dernier, ni pour la fleurettiste Astrid Guyart, médaillée d'argent par équipes aux Jeux de Tokyo et secrétaire générale adjointe. Un « débat très riche » « Le conseil d'administration avait déjà validé cette disposition », rappelle Brigitte Henriques à propos de sa rémunération. Il fallait donc, selon nos statuts, qu'elle soit votée aux deux tiers de l'Assemblée générale ». Le sujet a donné lieu à un « débat très riche au cours duquel la parole était libre », souligne la présidente en précisant que son salaire a été voté à 80 % des suffrages. L'ancien président Denis Masseglia, à qui l'Assemblée générale a rendu un hommage ce mercredi, n'était pas rémunéré mais défrayé pour ses déplacements et son logement à Paris. À noter toutefois dans le bilan de l'année 2017, les commissaires aux comptes annonçaient « une rémunération brute totale de 16 453,97 € versée au président » au titre de l'exercice 2017 et qui a pris fin le 11 mai 2017.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles