Tous sports - Le budget de Paris 2024 grimpe à 3,9 milliards d'euros

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

Le comité d'organisation des Jeux de Paris 2024 devrait présenter lors de son conseil d'administration, le 17 décembre, un budget en hausse de 96 M€ à 3,9 Mds € malgré 284 M€ d'économie. Voilà plusieurs mois que Paris 2024 fait et refait ses comptes afin de rester dans les clous du budget initial de 3,8 Mds €. Pas facile d'échapper au dérapage budgétaire qui frappe tous les comités d'organisation des JO, encore moins par temps de crises sanitaire et économique. Le président du COJO Tony Estanguet n'a pourtant cessé de répéter que son équipe et lui visaient environ 400 M€ de « marges de manoeuvre », autrement dit d'économie, pour ne pas trop dépasser la barre. Un budget équilibré, maîtrisé au service de la vision et de l'ambition de Paris 2024 Selon nos informations, elle serait tout de même plus haute de 96 M€ avec un budget passant de 3,807 milliards d'euros à 3,903 milliards d'euros, toujours avec 97 % d'argent privé. Un nouveau budget présenté à plusieurs acteurs des Jeux comme « équilibré » et « maîtrisé au service de la vision et de l'ambition de Paris 2024 ». En hausse, les dépenses liées à la sécurité et cybersécurité (+ 100 M€), les coûts opérationnels (+ 90 M€), l'évolution du programme avec les sports additionnels (+70 M€) ou encore le futur siège du comité à Aubervilliers en Seine-Saint-Denis (+ 40 M€) pour un total de 380 M€. Côté « marges de manoeuvre », chères au triple champion olympique de canoë (C 1), le comité a économisé près de 280 M€, dont 100 M€ en supprimant des installations temporaires et en condensant sa carte des sites ou encore 54 M€ sur les niveaux de services. Côtés revenus, le comité mise même sur deux bonus : 25 M€ de recettes billetterie supplémentaires grâce à la nouvelle revue de projet et 71 M€ de contribution du CIO via son programme de partenaires internationaux. Ce budget doit être validé lors du prochain conseil d'administration de Paris 2024, le 17 décembre. En attendant le rapport de la cour des Comptes Mercredi, au sortir de deux jours de réunion avec les équipes du CIO et de l'IPC, son équivalent paralympique, Tony Estanguet évoquait un « gros travail de partage et de transparence » avec le CIO, la délégation interministérielle aux Jeux olympiques et paralympiques dirigée par Michel Cadot et Bercy pour « retravailler ligne par ligne la conception de ce budget pluriannuel », sans en dévoiler le montant ni les détails. Dans la foulée, Pierre-Olivier Beckers, président de la commission de coordination du CIO pour les Jeux de Paris 2024, parlait d'un « budget plus affûté qui prend en compte les nouvelles réalités de coûts, beaucoup plus réaliste ». lire aussi Toute l'actu de Paris 2024 Reste à savoir si les magistrats financiers de la Cour des Comptes seront aussi enthousiastes. Dans un rapport provisoire, révélé dans nos colonnes le 10 novembre, ils pointaient des « risques de surcoûts sous évalués ». Paris 2024 a demandé un délai jusqu'au 17 décembre pour leur présenter sa copie révisée en même temps qu'aux administrateurs.