Tous sports - Le CNOSF va venir en aide aux clubs

L'Equipe.fr
L’Equipe

Le président Denis Masseglia a indiqué que le CNOSF allait consacrer 100 000 euros à un plan pour soutenir les clubs. Le conseil d'administration du comité national olympique et sportif français (CNOSF) s'est réuni jeudi en visioconférence. Dans un message introductif, son président Denis Masseglia a insisté sur le fait que le CNOSF se trouvait dans « un contexte où les maîtres mots sont intérêt général, unité et solidarité ». Le CA a pour l'essentiel été consacré à l'action que souhaite mener le CNOSF pour aider les clubs à sortir de la crise. Il a présenté plusieurs opérations dont une intitulée « Mon club près de chez moi », une plateforme qui sera lancée le 29 juin pour permettre au grand public de connaître les clubs susceptibles de les accueillir, ou une autre opération permettant aux élèves de CM1 et CM2 de pouvoir aller tester le sport de leur choix. Le CNOSF va consacrer une somme de 100 000 euros pour aider les clubs à traverser la crise actuelle. Denis Masseglia a par ailleurs annoncé le lancement mardi d'une opération intitulée « Soutiens ton sport », sous la houlette du ministère des Sports et de la Fondation du sport français. Il s'agira pour les Français de pouvoir effectuer des dons aux clubs qui seront déductibles des impôts. Ces dons pourront être fléchés directement à destination de tel ou tel club à hauteur de 85 %. Didier Gailhaguet présent lors du conseil d'administration du CNOSF Par ailleurs, le conseil d'administration du CNOSF a décidé de surseoir à la discussion concernant un conflit opposant la Fédération française de judo (FFJ) à la FSGT (Fédération sportive et gymnique du travail) à propos d'un système de double licence au sein des clubs. Le président de la FFJ, Jean-Luc Rougé, a estimé que ce sujet devait être discuté autrement qu'en visioconférence et une fois que le contexte national serait différent. Ce n'est donc que partie remise... L'assemblée générale du CNOSF se tiendra le 29 juin prochain, en visioconférence s'il n'est pas possible aux représentants des fédérations de se réunir physiquement.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi