Tous sports - Commission exécutive du CIO : pas de décisions majeures

L'Equipe.fr
L’Equipe

L'organisme dirigeant de l'instance lausannoise s'est contenté d'une discussion informelle sur la Russie et l'haltérophilie, attendant les suites que donnera l'Agence Mondiale Antidopage. La commission exécutive du Comité International Olympique, réunie mercredi matin à Lausanne, n'a pas pris de décision importante. Sur les deux sujets chauds du moment (la Russie et les problèmes liés au dopage de la Fédération internationale d'haltérophilie), la commission s'est contentée d'une discussion informelle qui a surtout constitué une mise à jour de la situation afin de s'assurer que tous les membres de l'organe dirigeant du CIO étaient au même niveau d'informations. Le CIO a par ailleurs officialisé les dates des prochains Jeux Olympiques de la jeunesse (JOJ) qui auront lieu à Dakar. Les épreuves se dérouleront du 22 octobre au 9 novembre. Le base-ball à 5 et le wushu (un sport de combat dérivé des arts martiaux chinois traditionnels) ont été ajoutés au programme. La commission exécutive a confirmé par ailleurs que la session qui se réunira vendredi à Lausanne sera amenée à ratifier le choix de Pyeongchang (la province de Gwanju en fait) comme hôte des Jeux Olympiques d'hiver de la jeunesse 2024. Initialement programmée ce mercredi, la ratification du choix de Tahiti pour organiser les épreuves de surf lors des Jeux Olympiques de Paris 2024 a été repoussée à la prochaine réunion de la commission exécutive du CIO programmée au mois de mars. Cette réunion de la commission exécutive s'est tenue à la veille de la cérémonie d'ouverture des JOJ d'hiver qui aura lieu à Lausanne. Le porte-parole du CIO, Mark Adams, a précisé que les épreuves pourraient se dérouler normalement malgré l'absence de chute de neige à basse altitude depuis deux semaines.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi