Tous sports - Coronavirus - Déconfinement : rugby, football, basket... les sports collectifs reçus au ministère vendredi

L'Equipe.fr
L’Equipe

Les représentants d'une dizaine de sports collectifs seront reçus par le ministère des Sports vendredi. Leur objectif : présenter leurs propositions pour une reprise de leur activité. Didier Retière, le DTN de la Fédération française de rugby, l'évoquait ce lundi : « Les sports collectifs sont marqués comme étant, potentiellement, des vecteurs très importants de la propagation de la maladie. » Depuis la présentation des conditions de déconfinement, interdisant la reprise des sports collectifs au moins jusqu'au 2 juin, le groupe de travail des DTN des sports collectifs s'est élargi, notamment aux présidents des différentes fédérations concernées (foot, rugby, basket, hand, volley, hockey sur glace et sur gazon, baseball, foot US). Philippe Bana, DTN du handball « Les sports collectifs ont été un peu stigmatisés » Les représentants de ces fédérations seront reçus, par le biais d'une conférence téléphonique, par le ministère des Sports ce vendredi à 14h30 (ils seront suivis par les représentants de sports de combat). L'objectif : établir une liste de propositions adressée au cabinet de la ministre Roxana Maracineanu, pour pouvoir reprendre ces activités dans le respect des recommandations liées au Covid-19. « Il n'est pas normal de ne pas pouvoir contribuer à la réflexion sur la reprise, regrette Jean-Pierre Siutat, président de la Fédération française de basket, à l'initiative de ce regroupement. Nous voulons être force de proposition. Le problème de la pratique sauvage du foot, du basket... va se poser. D'autant que nous avons 83 000 éducateurs disponibles en France, qui pour le moment ne sont pas mis à contribution pour organiser des activités avec les enfants par exemple. » Roxana Maracineanu annonce « un plan de relance du sport » Chaque fédération a établi un plan de relance de son activité, en identifiant des phases de reprise progressive. Un document commun, issu des réflexions de quatre groupes de travail (politique, médical, performance, reprise), a été transmis au Ministère en prévision du rendez-vous de vendredi. « Les sports collectifs ont été un peu stigmatisés, remarque Philippe Bana, DTN du handball. Or il n'y a pas que le contact dans nos sports, mais aussi le travail physique, le lien social, la manipulation individuelle du ballon... » Les pratiquants des sports collectifs sauront bientôt s'ils doivent attendre encore après le 2 juin pour retrouver leur ballon, balle ou palet.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi