Tous sports - Coronavirus - Pas de jauges proportionnelles pour l'instant dans les stades en France

·2 min de lecture

Face au Covid-19, le ministère des Sports a affirmé ce mardi que l'instauration de jauges proportionnelles dans les enceintes sportives en France ne serait envisagée qu'à « la faveur d'une évolution positive de la situation sanitaire ». La question des jauges n'en finit pas d'agiter le monde du sport. Rappelons que depuis le 3 janvier, le retour des jauges fixes dans les enceintes sportives est appliqué à raison de 2 000 personnes en intérieur et 5 000 en extérieur jusqu'au 23 janvier minimum, conformément au décret paru au Journal officiel du 31 décembre. Malgré les propos du ministre de la Santé Olivier Véran, qui avait parlé d'une « usine à gaz », dimanche, pour justifier le refus du principe de proportionnalité, les opposants aux jauges fixes avaient encore quelques espoirs dans l'amendement du député Sacha Houlié (La République En Marche), voté le 29 décembre en commission des lois afin de rétablir le principe de proportionnalité dans le « projet de loi renforçant les outils de gestion de la crise sanitaire et modifiant le code de la santé publique ». Ils se sont éteints avec le rejet de l'amendement lundi soir par le Gouvernement à l'occasion d'un débat agité dans l'hémicycle. Le ministère en charge des Sports « Nous y travaillerons en ayant en tête que l'application de jauges strictement proportionnelles pourrait conduire à pénaliser les petits équipements » « Une porte reste ouverte pour adapter les jauges aux caractéristiques de l'équipement », fait-on savoir au ministère en charge des Sports où on parle d'une modification de l'amendement plutôt que d'un rejet. « À la faveur d'une évolution positive de la situation sanitaire et de l'adoption des nouvelles dispositions prévues dans le projet de loi en cours d'examen, les règles relatives à ces grandes jauges pourront être amenées à évoluer. Nous y travaillerons en ayant en tête que l'application de jauges strictement proportionnelles pourrait conduire à pénaliser les petits équipements », précise-t-on avenue de France. Plus tôt dans la journée, le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, avait confirmé sur France Inter que les jauges s'appliquaient, ajoutant sans plus de précisions qu'il fallait « être pragmatique ». « D'où l'idée de prendre en compte globalement la caractéristique des équipements : salles couvertes ou en extérieur, taille des équipements et éventuellement leur configuration locale ; c'est le sens de l'amendement du Gouvernement qui a été voté hier (lundi) à l'Assemblée Nationale », poursuit le ministère. Tandis que la ministre déléguée et ses équipes poursuivent les concertations avec les différents acteurs, le principe des jauges proportionnelles devrait faire l'objet d'amendements de la part des sénateurs, Michel Savin (Les Républicains) ayant déjà fait savoir qu'il déposerait un texte en ce sens.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles