Tous sports - Coronavirus - Nicolas Dupeux, directeur général de l'AccorHotels Arena : « On est soucieux » avec le coronavirus

L'Equipe.fr
L’Equipe

Le directeur général de l'AccorHotels Arena, présent à la réunion au ministère des Sports mardi, fait le point sur les événements sportifs programmés dans la salle de spectacles. « Quelle est la conséquence des mesures gouvernementales sur votre programmation sport ?
Nos prochains rendez-vous sportifs commencent après le 15 avril* (date limite d'application des mesures gouvernementales). Pour l'instant, on travaille sur le maintien du TQO (tournoi de qualification olympique) de handball (17-19 avril) dans sa configuration normale. On a vendu plus de 7 000 billets. Mais, avec la Fédération française de handball (FFHB), on regarde les scénarios alternatifs et notamment le huis clos pour savoir quelles seraient les conséquences et les anticiper au mieux. Cinq choses à retenir de la réunion au ministère Quid du tournoi de qualification olympique de karaté prévu du 8 au 10 mai ?
On travaille aussi avec la Fédération à un scénario alternatif pour savoir si on doit aller jusqu'au huis clos et quelles seraient ainsi les conséquences. Trois mille billets ont été vendus. 450 compétitions impactées Les intérêts ne sont pas les mêmes entre vous et les Fédérations ?
On essaie d'être solidaire. Pour l'AccorHotels Arena, une billetterie de 3 000 places n'est pas considérable ; pour la Fédération, le huis clos entraînerait une perte de toutes leurs recettes de billetterie. Normalement, on travaille en minimum garanti donc on est train de revoir ce minimum garanti. « On est train de mesurer l'impact. Il sera moindre si la date du 15 avril se confirme et plus important si elle devait être décalée » Êtes-vous assuré ?
S'il devait y avoir des annulations, nous ne sommes pas assurés, en tant que lieu dédié à la musique et au sport, pour des pertes d'exploitation liée à ce type de phénomène. Et inquiet ?
On est soucieux. Il y a une histoire de calendrier. On ne va pas pouvoir reporter des TQO parce que les JO ont lieu à un moment donné (à Tokyo du 24 juillet au 9 août). On est en train de mesurer l'impact. Il sera moindre si la date du 15 avril se confirme et plus important si elle devait être décalée. Roxana Maracineanu : « Revoir notre organisation » face au coronavirus Qu'est-il prévu pour les spectateurs ?
Un remboursement de la billetterie mais on conseille à nos spectateurs de conserver leur billet tant que les événements n'ont pas été annoncés comme reportés ou organisés à huis clos. Toute l'actualité du coronavirus Quel est l'impact financier pour l'AccorHotels Arena ?
On est en train de chiffrer ce manque à gagner, direct avec la location de la salle et indirect avec la restauration, les produits dérivés et la location de salons. Toute la filière est touchée : les lieux, les prestataires, les organisateurs. On appelle à un soutien de l'État. Il faudra aussi voir comment on recrée de la confiance, l'envie de revenir voir des événements. » *Événements prévus dans les prochains mois à l'AccorHotels Arena : Coupe de France de basket (24 au 25 avril) ; Championnat d'Europe de gymnastique artistique (30 avril-3 mai) ; France-Espagne, équipes de France féminine et masculine de basket, 10 juillet.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi