Tous sports - Coronavirus - Sacha Houlié « optimiste et confiant » pour des jauges proportionnelles dans les enceintes sportives

·2 min de lecture

Sacha Houlié, le député de la majorité qui veut convaincre le gouvernement de revoir sa copie sur les jauges dans les enceintes sportives, se dit « optimiste et confiant » pour son amendement visant à établir des jauges proportionnelles. À l'origine d'un amendement visant à établir des jauges proportionnelles dans les enceintes sportives, le député LREM Sacha Houlié se dit « optimiste et confiant » dans ses chances de voir sa disposition adoptée par le parlement à l'issue de la discussion du « projet de loi renforçant les outils de gestion de la crise sanitaire et modifiant le code de la santé publique », qui débutera lundi en séance publique à l'Assemblée nationale. lire aussi Un amendement pour établir des jauges proportionnelles adopté en commission des lois Comme l'élu de la Vienne l'a expliqué lors de la présentation de son texte en commission des lois, mercredi, le dispositif annoncé lundi par le Premier ministre Jean Castex, c'est-à-dire des jauges fixes de 2000 personnes en intérieur et 5000 personnes en extérieur ne font pas preuve de « bon sens ». Le gouvernement n'a pas encore communiqué sur ses intentions - adopter ou rejeter l'amendement du parlementaire lors du débat public - mais M. Houlié, interrogé vendredi par Le Parisien, « pense qu'il peut revoir sa position » après « arbitrage en réunion interministérielle ».
« Nous, parlementaires, on a fait le choix de l'adaptabilité. Ça nous paraît plus juste pour des stades importants comme le Groupama Stadium, le Vélodrome ou le Parc des Princes » « Dans ce dossier, le gouvernement avait deux choix : celui de l'intelligibilité avec des jauges forfaitaires de 2 000 et 5 000 ou alors celui de l'adaptabilité avec des jauges proportionnelles, détaille l'élu. Nous, parlementaires, on a fait le choix de l'adaptabilité. Ça nous paraît plus juste pour des stades importants comme le Groupama Stadium, le Vélodrome ou le Parc des Princes. » Pour faire adopter sa disposition, le député de la majorité compte sur l'appui du Sénat (opposition) où Michel Savin (Les Républicains), président du groupe d'études Pratiques sportives et grands événements sportifs, a également annoncé son intention de déposer un amendement dans le même sens et « en a fait un enjeu du texte au Sénat » selon son collègue député. lire aussi Les jauges dans les stades abaissées à 75 % en Espagne Dans l'esprit de M. Houlié et de ses collègues qui ont voté son amendement en commission, le gouvernement garderait toute latitude pour fixer le niveau de proportionnalité, soit « sur tout le territoire, de 10, 20 ou 30 % » ou en liaison « avec les collectivités et les préfectures » selon l'état sanitaire local. « On peut imaginer par exemple une jauge de 50 % à Nantes si l'incidence est faible dans les Pays de la Loire. Et une autre de 20 % à Lille si l'incidence est très élevée dans les Hauts-de-France. » Foot Unis soutient l'amendement Foot Unis, le syndicat patronal des clubs professionnels de football, soutient la démarche des parlementaires en faveur de la proportionnalité des jauges. « Notre organisation patronale qui regroupe l'ensemble des clubs professionnels de football dont l'activité se déroule dans des enceintes sportives d'une capacité moyenne de 15 000 places en Ligue 2 et 35 000 places en Ligue 1, est favorable à cet amendement et souhaite le maintien de ce nouveau dispositif lors de son examen en séance publique à l'Assemblée Nationale le 3 janvier prochain. »

« Il doit évidemment s'accompagner de la mise en place de protocoles garantissant la sécurité sanitaire des acteurs du jeu comme des spectateurs, poursuit le texte du communiqué de l'organisation. Nous avons travaillé efficacement en ce sens aux côtés des instances, notamment du ministère des Sports, en lien avec le ministère de la Santé, depuis le début de la crise sanitaire et continuerons à le faire. La lutte contre la propagation du virus est notre priorité à tous. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles