Tous sports - Coronavirus - Les sports collectifs s'organisent en groupe au sein du CNOSF

L'Equipe.fr
·1 min de lecture

Basket, football, hand, hockey sur glace, water-polo, rugby et volley veulent se faire entendre dans le contexte de la crise sanitaire et s'organisent au sein du CNOSF. Au sein du Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF), sept fédérations de sports collectifs (basket-ball, football, handball, hockey sur glace, natation pour le water-polo, rugby et volley-ball) ont annoncé leur intention de se mobiliser à l'intérieur d'un groupe spécifique afin que soient pris en considération les sujets liés à leurs spécificités, et d'apporter des réponses concertées aux difficultés qu'ils rencontrent dans le contexte de la crise sanitaire. « Être force de proposition concernant la gestion et la représentation du sport professionnel masculin » Ce groupe entend devenir l'interlocuteur des pouvoirs publics pour, précise le CNOSF dans un communiqué, « permettre une meilleure prise en compte des spécificités du sport professionnel féminin et des divisions semi-professionnels ». lire aussi Le sport amateur a perdu 260 millions d'euros avec la chute des cotisations Ce groupe, poursuit le communiqué souhaite également « être force de proposition concernant la gestion et la représentation du sport professionnel masculin géré par les ligues délégataires ou les fédérations, du sport professionnel féminin géré par les fédérations - exception faite du volley-ball (une même ligue pro masculine et féminine) -, des divisions intermédiaires, rebaptisées semi-professionnelles, gérées par les fédérations et enfin du secteur amateur, intégrant des joueuses et joueurs sous contrat, géré par les fédérations ».