Tous sports - Dîner à Matignon pour plusieurs fédérations

·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Les présidentes des comités olympiques et paralympiques ainsi que six présidents de fédérations ont été reçus à Matignon, jeudi soir, par le Premier ministre Jean Castex. Le rendez-vous à Matignon avait été calé bien avant la présentation, mardi, du plan stratégique pour les Jeux de Paris 2024 de Claude Onesta, manager de la haute performance au sein de l'Agence nationale du sport. Au menu, le point sur la rentrée, la mise en place du pass'sport, les conséquences du passe sanitaire sur la prise des licences et une réflexion sur la définition d'une nation sportive. Mais les propos de l'ancien sélectionneur de l'équipe de France de hand, qui compte peser fortement sur la gouvernance de la Fédération française d'athlétisme, sont venus naturellement pimenter le dîner. D'autant plus qu'autour de la table avaient pris place André Giraud, président de la FFA, Michel Callot (cyclisme), Stéphane Nomis (judo), Philippe Bana (handball), Jean-Pierre Siutat (basket) et les deux présidentes des comités olympique et paralympique Brigitte Henriques et Marie-Amélie Le Fur. Les fédérations confortées dans leur autonomie Ancien délégué interministériel aux Jeux olympiques et paralympiques et président de l'Agence nationale du sport, Jean Castex est resté proche des acteurs du sport, dont Claude Onesta. S'il a écouté les critiques envers le manager de la haute performance, il a rappelé que l'ANS c'est l'État. Les convives retiennent surtout que, dans le même temps, le Premier ministre a conforté les fédérations dans leur autonomie. Jean Castex a évoqué la reprise des activités avec la mise en place timide du pass'sport. Parmi les pistes envisagées pour que l'enveloppe de 100 M€ soit bien utilisée dès cette année, une rallonge jusqu'à fin novembre pour en faire profiter les 6-18 ans. La demande du CNOSF, formulée dès le mois d'août, de retarder d'un mois l'obligation du passe sanitaire pour les plus de 12 ans n'a en revanche pas été retenue. Les présidents ont dans l'ensemble apprécié cette soirée, l'occasion de « prendre leur pouls » lors de cette rentrée particulière après plus d'un an de pandémie.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles