Tous sports - Denis Masseglia fait preuve de son optimisme pour ses derniers voeux

L'Equipe.fr
·1 min de lecture

Denis Masseglia, président du CNOSF, a exprimé sa confiance pour le sport français après la pandémie. « Je suis serein à l'idée de transmettre le témoin ». Pour ses derniers voeux comme président du Comité olympique français (CNOSF) effectués sous forme d'interview sur le site du CNOSF, Denis Masseglia a voulu faire partager son optimisme. « J'espère qu'à l'issue de la pandémie, il y aura plus d'envie de partage, a-t-il déclaré, une envie qui les amène à pratiquer le sport. Je crois que les clubs vont pouvoir repartir car il y aura un engouement de pratique. »

Pour ses derniers mois de mandat (son successeur sera élu le 29 juin), Masseglia a indiqué qu'il aimerait finir les chantiers qu'il a lancés : une radio pour le CNOSF, une plateforme de streaming, le pass-sport (une aide financière pour la prise de licence des jeunes) et finaliser le pacte de loyauté pour aplanir les relations entre les fédérations affinitaires (type FSGT) et les fédérations délégataires.