Tous sports - Emmanuel Macron à la rencontre de jeunes sportifs pour lancer le pass'sport

·2 min de lecture

Emmanuel Macron se rend mercredi dans l'Aube à la rencontre de jeunes sportifs, principaux bénéficiaires du pass'sport lancé dans la foulée et qui financera une partie des licences sportives. Emmanuel Macron a choisi le sport pour la première des trois étapes du retour à la vie normale. Le président ira à la rencontre de jeunes basketteurs, tennismen et footballeurs lors d'un déplacement, mercredi après-midi à Pont-Sainte-Marie (Aube). Il sera accompagné du duo de ministres Jean-Michel Blanquer et Roxana Maracineanu mais surtout de l'ancienne internationale du PSG Laure Boulleau et de l'ex-meneur des Bleus et de San Antonio de NBA, Tony Parker. Deux ambassadeurs chargés de promouvoir le pass'sport mis en place à la rentrée afin d'aider les jeunes à (re) trouver le chemin des clubs en finançant une partie de leur licence sportive. Un pass'sport de 50 euros Le chef de l'État officialisera sur les terrains ce dispositif de relance, annoncé lors de la réunion avec les acteurs du sport à l'Élysée, le 17 novembre dernier et destiné à pallier la perte des licenciés dans les clubs. D'un montant de 50 euros, le pass'sport sera réservé aux 6-18 ans dont les parents reçoivent l'allocation de rentrée scolaire ou d'éducation de l'enfant handicapé, ce qui représente trois millions de familles. Il sera réservé aux clubs affiliés à des fédérations, à l'exception des associations qui sont situées dans les quartiers défavorisés (QPV). Au total, ce sont 5,4 millions de jeunes qui pourraient bénéficier du pass'sport, cumulable avec des aides similaires des municipalités. L'Élysée mise sur un taux d'adhésion de 40 % pour une enveloppe globale de 100 millions d'euros d'ores et déjà budgétée. Le lancement du dispositif sera relayé dans la grande campagne de communication prévue à la rentrée par le Gouvernement pour inciter les Français à faire ou refaire du sport.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles