Tous sports - Emmanuel Macron, à Troyes pour le lancement du pass-sport : « Faire de la France une nation sportive »

·2 min de lecture

Le président Emmanuel Macron s'est rendu à Troyes mercredi après-midi pour rencontrer les jeunes sportifs et annoncer le lancement du pass-sport à la rentrée 2021. « Ne lâchez rien ! » a lancé le chef de l'État aux jeunes sportifs de Pont-Sainte-Marie (Aube) en plein entraînement du mercredi dans un des gymnases de la ville. Accompagné de l'ancienne footballeuse internationale Laure Boulleau et de l'ex-star de la NBA Tony Parker, Emmanuel Macron est allé voir comment se passait la reprise des activités en intérieur pour ces jeunes issus des quartiers défavorisés de la ville qui ne jouent pas dans un club. lire aussi Emmanuel Macron approuve le retour de Karim Benzema en équipe de France « La pratique sportive, c'est bon pour la santé ; ça apprend la discipline et le gout de l'effort. Vous n'avez pas envie de vous y mettre régulièrement ? », a demandé le président en insistant face aux plus réfractaires. « On veut des athlètes qui ramènent le maximum de médailles en 2024 », a-t-il poursuivi avant de se prêter à une longue séance de photos et de selfie. Le chef de l'État a aussi évoqué les mesures de relance du sport avec le maire de la ville, Pascal Landreat, les éducateurs et les deux ministres à ses côtés, Jean-Michel Blanquer et Roxana Maracineanu, ministre de l'Education et des Sports et ministre déléguée. Après un bain de foule en sortant du gymnase, la délégation s'est rendue au stade municipal pour assister à l'entraînement des jeunes footballeurs du FC Pont-Sainte-Marie puis discuter avec les parents à la buvette. Emmanuel Macron « On va casser la barrière de l'argent avec le pass-sport » « C'est le premier jour de la première étape de la réouverture des terrasses, des lieux culturels... Les mois passés ont été très durs pour le sport et les ministres se sont battus pour maintenir les activités sportives, a souligné Emmanuel Macron devant les nombreux journalistes qui avaient fait le déplacement. Toutes les activités pour les moins de 18 ans reprennent à l'extérieur comme en intérieur, à l'école et en club. Cette reprise est extrêmement importante pour la santé de nos jeunes », a-t-il poursuivi. lire aussi Le pass-sport ne met pas tout le monde d'accord « On voudrait faire de cette journée le point de départ d'une course qui ira jusqu'en 2024 car nous avons une double ambition : ramener un maximum de médailles et faire de la France une nation sportive », a annoncé le dirigeant. Dans la foulée, il a confirmé le lancement officiel du pass-sport, décidé lors d'une réunion avec les acteurs du sport à l'Élysée le 17 novembre dernier. « Il va permettre à tous les jeunes de 6 à 18 ans de faire du sport car leurs familles seront aidées pour tout ou partie de leur licence (à hauteur de 50 €) », a-t-il détaillé. Le pass-sport sera proposé à 3 millions de familles éligibles à l'allocation de rentrée scolaire ou d'éducation de l'enfant handicapé. « On va casser la barrière de l'argent avec le pass-sport » a insisté le président. Il a également salué le rôle indispensable des bénévoles « qui font tourner les clubs et donnent de leur temps ». Le lancement du pass-sport a été applaudi par le CNOSF dans un communiqué : « Le pass-sport va au-delà de la simple aide financière. Il porte le message de l'importance de la pratique sportive pour la construction d'un Jeune vers le chemin de la citoyenneté ».