Sports extrêmes - Le FISE s'exporte à la montagne

·1 min de lecture

Après une année sans spectateurs à cause du Covid-19, le FISE (Festival international des sports extrêmes) retrouve son public. L'emblématique groupe de la scène sports extrêmes organise cet été une tournée en Savoie et Haute-Savoie.

En plus de sa tournée française, le FISE lance cet été des rendez-vous montagnards. Le « Savoie Mont Blanc Freestyle Tour » s'arrêtera à Tignes (ce samedi), à Avoriaz (17 juillet) et à La Clusaz (25 septembre), dans des skateparks rénovés pour l'occasion et qui resteront tout l'été.

« Ça fait du bien de retrouver le contact avec le public, sourit Hervé André-Benoît, fondateur du FISE. On a beaucoup d'événements cet été en France, alors qu'il y en a peu d'événements à l'international dans nos sports. Le contexte d'incertitudes est dur pour tous. Rien n'est simple, donc on est d'autant plus heureux de réussir à organiser cette tournée. On est contents d'avoir lancé ce partenariat, avec trois stations qui ont un ADN fort dans les sports freestyle, qui correspond au FISE. »

Au programme : des compétitions et des démonstrations de BMX, trottinette et skateboard. Maxime Bringer et Cam Peake (BMX), George Poole et le vainqueur du Red Bull Bowl Rippers de Marseille Jean Pantaleo (skateboard), Charles Padel et Nelson Charles (trottinette) sont annoncés.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles