Sports extrêmes - Sports extrêmes : le meilleur des riders pendant le confinement

L'Equipe.fr
L’Equipe

Le confinement est officiellement terminé ce lundi en France. Retour sur le meilleur de ce qu'on a vu sur le net dans le monde des sports extrêmes, par les skateurs, surfeurs, grimpeurs, alpinistes, freeriders...Comme plus de trois milliards de personnes dans le monde, les riders ont été confinés pendant de longues semaines. Habitués aux sommets enneigés, aux vagues démentes ou aux falaises abruptes, les athlètes du monde des sports extrêmes ont continué de pratiquer leur passion... à la maison. Voici un récap de ce qui nous a marqués pendant ce confinement, par les grimpeurs, skateurs, freeriders, surfeurs... Et ils n'ont pas manqué d'imagination !Surf : Michel Bourez « enfin libre » à TahitiLes challenges à gogoPour s'occuper pendant le confinement, de nombreux challenges ont envahi les réseaux sociaux. Côté skateboard, la Street League, circuit mondial de street (une des deux disciplines olympiques) n'a pas tardé à lancer un concours pour les skateurs, et récompenser les figures les plus créatives réalisées chez soi. La Fédération française de surf, en collaboration avec L'Equipe, a aussi organisé son « Championnat de France de surf à la maison », avec la participation notamment de la Française Justine Dupont.À travers le monde, les surfeurs ont fait travailler leur imagination pour retrouver (ou presque) l'adrénaline des vagues, grâce au #HomeBreakChallenge. On a pu savourer cette vidéo tournée (presque) à Teahupoo, grâce à des surfeurs playmobil.Pas besoin de challenge pour les amateurs d'escalade, qui n'ont pas hésité à profiter d'une cuisine, un lit ou un escalier, pour grimper.Confinés dans un coin de paradisCertains riders ont eu droit à un environnement plus agréable que d'autres pendant ce confinement. Anaïs Caradeux par exemple, vice-championne du monde 2013 de ski halfpipe, est bloquée à Bali, où elle peut continuer de surfer. Les kitesurfeurs Valentin Garat, Louka Pitot et Arthur Guillebert sont eux restés un peu plus longtemps au Venezuela, dans l'archipel des Roques et son eau turquoise, où ils ont pu faire du kitesurf dans un petit coin de paradis.Vu aussi : du freeride et alpinisme d'intérieur par Philipp Klein Herrero et Kilian Jornet

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi