Tous sports - Jeux Olympiques : Paris 2024 veut léguer les bassins temporaires en Seine-Saint-Denis

L'Equipe.fr
·1 min de lecture

Paris 2024 propose aux collectivités de Seine-Saint-Denis d'hériter des trois bassins temporaires de 50 m après les Jeux Olympiques et Paralympiques. Au lendemain de son dernier conseil d'administration de l'année, Paris 2024 lance un appel aux collectivités de Seine-Saint-Denis qui souhaitent hériter des bassins temporaires utilisés pendant les Jeux Olympiques et Paralympiques de l'été 2024. En partenariat avec le département de Seine-Saint-Denis et la Préfecture du département, le COJO souhaite ainsi léguer les trois bassins temporaires de 50 m : deux qui seront installés à Paris la Défense Arena à Nanterre et qui accueilleront les compétitions de natation et paranatation ainsi que les finales de water-polo et, le troisième, installé à proximité du futur Centre aquatique olympique en face du Stade de France et qui servira pour l'échauffement des athlètes participant aux épreuves de natation artistique et de water-polo. lire aussi Toute l'actualité des JO de Paris 2024 « Ces bassins nous permettront de développer nos infrastructures publiques en termes de natation, dont la Seine-Saint-Denis manque particulièrement et alors qu'un enfant sur deux qui arrive au collège ne sait pas nager », explique Stéphane Troussel, président du département dans un communiqué. Les collectivités intéressées ont jusqu'au 5 février pour répondre à cet appel à manifestation d'intérêt (AMI) avant de rendre un dossier complet avant la fin du mois de mai.