Tous sports - JO 2024 - Paris soutient les athlètes paralympiques en vue des JO 2024

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

La ville de Paris a détaillé, mercredi, les grandes lignes de son programme destiné à rendre la capitale plus accessible aux personnes en situation de handicap et soutenir les athlètes paralympiques en vue des Jeux de Paris 2024. À l'occasion du Conseil de Paris, l'adjoint aux Sports de la ville, Pierre Rabadan, a réagi aux mesures de soutien au sport décidées par le président de la République, mardi. « On se félicite des réponses apportées par le président Macron même si elles ne sont pas suffisantes », a expliqué l'ancien troisième-ligne du Stade Français. « C'est dommage que les collectivités n'aient pas été davantage associées à cette réunion », a poursuivi l'élu. Dans la foulée, il a annoncé un plan de soutien financier aux associations sportives parisiennes qui sera soumis au vote en décembre. lire aussi Maracineanu évoque des jauges fluctuantes dans les stades En attendant, plusieurs mesures ont été adoptées, mercredi, concernant la politique de la Ville pour les Jeux Paralympiques de 2024, à commencer par un financement de 2,50 M€ annuels, jusqu'en 2024, pour le comité Paris 2024. Ces 10 M€ au total représentent la contribution de la Ville aux 100 M€ d'argent public du budget du COJO de 3,8 Mds € pour les Jeux Paralympiques ; la région apportant elle aussi 10 M€ et l'État 80 M€. « L'unique financement d'argent public (dans le COJO) se fera au titre des Jeux Paralympiques », a rappelé l'adjoint aux Sports.

Les élus ont également voté des subventions à plusieurs associations qui se consacrent aux personnes en situation de handicap et notamment le Comité paralympique français (330 000 €), afin d'encourager la pratique du handisport et mettre en place une filière pour faire émerger des champions. « Nous avons présenté les quinze quartiers pilotes en termes d'accessibilité autour des sites olympiques comme le Trocadéro, le Champs de Mars, la place de la Concorde etc. », précise Pierre Rabadan. « Notre volonté est aussi d'accueillir davantage d'événements paralympiques », poursuit-il. lire aussi John Coates exprime son optimisme pour les Jeux Olympiques de Tokyo Dès l'année prochaine, la ville lancera par ailleurs le projet « volontaires en situation de handicap » destiné à former des personnes en situation de handicap pour devenir volontaires des Jeux Olympiques et Paralympiques puisqu'il y aura 3 000 volontaires en situation de handicap sur les 50 000 au total qui seront mobilisés pendant l'été 2024.