Tous sports - JO - Le comité olympique italien devrait éviter la suspension

L'Equipe.fr
·1 min de lecture

Le gouvernement italien a signé un décret garantissant l'autonomie de son comité olympique (CONI), qui devrait échapper à une sanction. Les athlètes italiens devraient pouvoir défiler derrière leur drapeau à l'occasion des prochains Jeux Olympiques de Tokyo (23 juillet-8 août). Alors qu'il était sous la menace d'une suspension, le comité olympique italien (CONI) devrait échapper à la sanction que s'apprêtait à prendre mercredi la commission exécutive du CIO. L'instance lausannoise reprochait au gouvernement italien de ne pas respecter l'indépendance de l'organe présidé Giovanni Malago. Mais l'affaire semble réglée : in extremis, le gouvernement démissionnaire de Giuseppe Conte a adopté un décret qui garantit cette autonomie. Le président du CIO Thomas Bach s'est dit « très heureux » de cette décision.