JO - Portfolio - La réception des médaillés olympiques et paralympiques à l'Élysée en images

·3 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

De Teddy Riner à Stéphane Houdet en passant par les handballeuses françaises ou Alexandre Léauté, les médaillés olympiques et paralympiques ont été reçus lundi à l'Élysée. Ultimes médaillées de la quinzaine olympique à Tokyo, les handballeuses françaises ont affiché, tout sourire, leur médaille d'or à l'entrée de l'Élysée, comme Cléopatre Darleux (au centre), Laura Flippes (deuxième à droite) et Allison Pineau (à droite). Coéquipiers au PSG handball et, eux aussi, champions olympiques, Nikola Karabatic et le gardien Vincent Gérard ont pris la pose ensemble avant de rentrer à l'Élysée. L'équipe de France de voile a brillé à Tokyo, notamment grâce à Charline Picon (à gauche), médaillée d'argent, et au duo Camille Lecointre-Aloïse Retornaz, en bronze. Les deux porte-drapeaux de l'équipe de France paralympique sont rentrés de Tokyo une médaille autour du cou : l'or (en double) pour le tennisman Stéphane Houdet et l'argent en judo pour Sandrine Martinet. Avec Nicolas Touzaint, ils ont apporté la seule médaille française en équitation aux JO : les cavaliers Karim Laghouag et Christopher Six prennent la pose devant l'Élysée. Médaillée d'argent au saut en longueur pour ses derniers Jeux Paralympiques, Marie-Amélie Le Fur était aussi présente à l'Élysée. Une habitude pour la présidente du Comité paralympique français, déjà médaillée à Pékin en 2008, Londres en 2012 et Rio en 2016. Un trio de joueurs NBA est venu représenter le basket masculin français, vice-champion olympique à Tokyo : Nicolas Batum, Frank Ntilikina et Rudy Gobert (de gauche à droite), avant de reprendre leur saison en club. Si Teddy Riner est un habitué des visites post-médailles de l'Élysée, la judoka Amandine Buchard découvrait l'événement après avoir obtenu l'argent dans sa catégorie des moins de 52 kilos. Les trois quarts du relais mixte de triathlon se sont retrouvés à l'Élysée. En compagnie de Dorian Coninx, Cassandre Beaugrand (à gauche), Vincent Luis et Léonie Périault ont apporté au triathlon français sa première médaille olympique. Médaillées de bronze en basket pour leurs premiers Jeux, Marine Fauthoux, Alexia Chartereau et Marine Johannès se sont retrouvées à l'Élysée. Les rameurs Hugo Boucheron et Matthieu Androdias ont décroché le titre olympique en deux de couple dans la capitale japonaise. Médaillé d'or pour les débuts du karaté sur la scène olympique, Steven Da Costa avait fait le déplacement à l'Élysée. Malheureusement, le Français ne pourra pas défendre son titre à Paris, son sport ne figurant pas au programme des JO 2024. Il a signé l'une des moissons les plus impressionnantes à Tokyo : le jeune cycliste Alexandre Léauté est reparti du Japon avec quatre médailles paralympiques dans ses bagages. Le pongiste Stéphane Molliens a fêté sa médaille d'or en épreuve par équipes, aux côtés de Fabien Lamirault, à l'Élysée. Très attendu à Tokyo, Jean Quiquampoix n'avait pas tremblé : le tireur français avait obtenu une médaille d'or, l'un des 10 titres de la délégation tricolore aux JO.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles