Tous sports - JO - Le village de Paris 2024 accueillera les femmes battues après les Jeux

·1 min de lecture

Élisabeth Moreno, ministre en charge de l'Égalité des femmes et des hommes, annonce qu'après les Jeux de 2024, le village olympique hébergera des dizaines de femmes victimes de violences et leurs enfants.

C'est une visite symbolique mais qui en dit long sur l'étendue de l'héritage espéré des Jeux de Paris 2024. Ce jeudi matin, trois ministres déléguées se rendent sur le chantier du village olympique et paralympique de Paris 2024 en Seine-Saint-Denis, à l'occasion de la journée mondiale contre les violences faites aux femmes : Roxana Maracineanu, chargée des Sports et très engagée dans la lutte contre les violences sexuelles, Emmanuelle Wargon, chargée du Logement et Élisabeth Moreno, ministre déléguée auprès du Premier ministre, en charge de l'égalité entre les femmes et les hommes.

lire aussi
Toute l'actualité des Jeux

« Les femmes victimes de violences conjugales bénéficieront dès la fin des Jeux de Paris 2024 de logements qui les aideront à se reconstruire. Le logement est une étape cruciale dans la reconstruction de ces femmes », explique Élisabeth Moreno.

L'idée lui est venue en juin dernier lors d'une rencontre avec Michel Cadot, délégué interministériel aux Jeux olympiques et paralympiques et Tony Estanguet, patron de Paris 2024. En lien avec les bailleurs sociaux et les collectivités locales, des logements seront réservés aux femmes et à leurs enfants dans le nouveau quartier qui prendra forme à la place du village, à cheval entre les communes de Saint-Denis, Saint-Ouen et L'Île-Saint-Denis.


Si le nombre d'habitations n'est pas encore arrêté, l'entourage de la ministre déléguée évoque plusieurs dizaines et leur accessibilité aux femmes en situation de handicap.

« La lutte contre les violences nécessite une mobilisation de l'ensemble de la société. Je peux vous dire aujourd'hui que l'héritage des Jeux de Paris 2024 montrera combien cet engagement perdurera », poursuit Élisabeth Moreno qui compte bien y associer des sportifs. À commencer par la double championne olympique de Tokyo Clarisse Agbegnenou. La judoka était déjà ambassadrice de la campagne 1 000 Possibles, lancée le 8 mars dernier pour encourager les petites filles à accomplir leurs rêves.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles