Tous sports - L'Irak a un nouveau président pour son comité olympique

L'Equipe.fr
·1 min de lecture

L'Irak risquait de ne pas pouvoir participer aux JO de Tokyo, en l'absence d'un président de comité olympique. Mais Sarmad Abdelillah a été élu samedi. Le Comité olympique irakien a élu samedi son nouveau président - son ex-trésorier Sarmad Abdelillah - mettant fin à une vacance, qui a mis en péril la participation du pays aux Jeux Olympiques de Tokyo, qui ont été reportés à l'été 2021, en raison de la pandémie de coronavirus. Depuis plusieurs mois, le Comité, engagé dans un conflit avec le ministère des Sports, était suspendu et sous tutelle du Comité international olympique (CIO). Sarmad Abdelilah, âgé de 46 ans, ancien champion de natation, a été élu avec 19 voix, contre 17 pour le président sortant Raad Hammoudi, ancien footballeur international.