Tous sports - Les morts marquantes dans le monde du sport en 2021

·7 min de lecture

Hommage en images aux athlètes, dirigeants et personnalités du monde du sport - hors football (*) - qui nous ont quittés en 2021.

Roger Hassenforder (ici en 1956) s'est éteint le 3 janvier à l'âge de 90 ans. Entre 1955 et 1959, il avait remporté huit étapes du Tour de France. Il avait également été Maillot jaune du Tour pendant quatre étapes en 1953.

lire aussi
(*) Les disparitions marquantes dans le monde du football en 2021

Hubert Auriol est décédé le 10 janvier à 68 ans, des suites d'une longue maladie. Son nom est associé à jamais au Dakar. Auriol avait remporté le rallye africain en motos en 1981 et 1983 puis en autos en 1992. Il fut ensuite le directeur de l'épreuve.

Le dessinateur Jean Graton nous a quittés le 21 janvier, à l'âge de 97 ans. En 1957, il avait créé le célèbre personnage de bande dessinée Michel Vaillant, un pilote automobile.

Jean-Pierre Bastiat est mort le 3 février à 71 ans, victime d'un accident vasculaire. Ancien joueur de l'US Dax, 32 fois international avec le XV de France, il faisait partie de l'équipe mythique qui avait remporté le Tournoi des Cinq Nations en 1977 : les 15 mêmes joueurs avaient disputé tous les matches et réalisé le Grand Chelem.

L'Américain Leon Spinks s'est éteint le 5 février, âgé de 67 ans. Il souffrait d'un cancer. Spinks avait été champion du monde des poids lourds en 1978, après avoir battu (aux points) le légendaire Mohamed Ali. Il avait cédé son titre quelques mois plus tard, Ali ayant pris sa revanche, également aux points.

En 1966, Jean Josselin avait été battu aux points par l'Américain Curtis Cokes pour le titre mondial des poids welters. Dans la même catégorie, il avait été sacré deux fois champion d'Europe en 1966 et 1969. Josselin est décédé le 7 février à 81 ans.

Le Finlandais Hannu Mikkola (ici en 1989) avait été champion du monde WRC en 1983 au volant d'une Audi. Dans sa carrière, il a remporté 18 victoires dans la catégorie-reine du rallye. Mikkola, qui faisait partie des pilotes qu'on avait appelé les « Finlandais Volants », est mort le 26 février à 78 ans.

Marvin Hagler nous a quittés le 13 mars à 66 ans. Il fut un des plus grands poids moyens de l'histoire de la boxe. L'Américain fut champion du monde dans cette catégorie de 1980 à 1987. Hagler livra des combats contre Ray « Sugar » Leonard, Thomas Hearns ou encore Roberto Duran, qui sont entrés dans la légende de son sport.

Julie Pomagalski est décédée le 23 mars à 40 ans, emportée par une avalanche. Elle avait été sacrée championne du monde de snowboardcross en 1999 et avait remporté la Coupe du monde de la spécialité en 2004. Pomagalski avait également pris part aux Jeux Olympiques en 2002 et 2006.

Tamara Press est morte le 26 avril. Elle avait 83 ans. Aux Jeux Olympiques de Tokyo en 1964, la Soviétique avait réussi l'exploit d'être médaillée d'or au lancer du poids et au lancer du disque. Quatre ans plus tôt aux JO de Rome, Press avait déjà été sacrée au poids.

L'Américain Lee Evans s'en est allé le 19 mai à 74 ans, victime d'un AVC. Il avait été une des stars des Jeux Olympiques de Mexico en 1968, en étant titré sur 400 m. Aux JO, Evans avait également battu le record du monde du tour de piste (en 43''86). Son record avait tenu 20 ans. À Mexico, Lee Evans avait également été médaillé d'or sur 4x400 m.

Le Britannique Max Mosley est mort le 23 mai. Il avait 81 ans. Mosley avait été le président de la Fédération internationale de l'automobile (FISA puis FIA) de 1991 à 2009. C'est sous son règne que le business de la Formule 1 avait explosé.

Philippe Vignolo, plus connu sous le nom de Philousports, était une figure incontournable des réseaux sociaux, notamment sur Twitter. Atteint de myopathie, passionné de sport, il commentait l'actualité avec humour, bienveillance et autodérision. Il est décédé à 49 ans d'une crise cardiaque le 19 juin.

Roger Quémener s'est éteint à l'âge de 80 ans le 18 juillet. Légende de la marche, il avait remporté à sept reprises la mythique épreuve Paris-Colmar, entre 1983 et 1989. Quand celle-ci s'appelait Paris-Strasbourg, Quémener avait gagné une fois, en 1979.

Jean-Pierre Jaussaud avait remporté deux fois les 24 Heures du Mans, en 1978 (sur Renault Alpine avec Didier Pironi) et en 1980 (avec Jean Rondeau sur une Rondeau M379). Il avait également été pilote d'essais en F1 et avait participé au rallye Paris-Dakar. Il est décédé le 22 juillet à 84 ans.

Le Belge Jacques Rogge est mort le 29 août à l'âge de 79 ans. Il avait été le président du Comité international olympique de 2001 à 2013. Ancien athlète, Rogge avait participé à trois reprises aux Jeux, dans les épreuves de voile de 1968 à 1976. Il avait aussi été international de rugby avec la Belgique.

Jean-Paul Belmondo nous a quittés le 6 septembre. Il avait 88 ans. Immense acteur du cinéma français, il était également un passionné de sport. Belmondo adorait notamment la boxe, discipline qu'il avait pratiquée, et le tennis.

L'Ukrainien Youri Sedykh, spécialiste du lancer du marteau, est mort le 14 septembre à 66 ans, des suites d'un AVC. Sous les couleurs de l'URSS, il a été deux fois médaillé d'or aux Jeux Olympiques, en 1976 et 1980, mais aussi champion du monde (en 1991) et trois fois champion d'Europe. Sedykh détient toujours le record du monde du lancer du marteau avec 86,74 m.

La Kényane Agnes Tirop a été retrouvée morte le 13 octobre, poignardée à l'abdomen. Elle n'avait que 25 ans. Tirop avait été championne du monde de cross-country en 2015, à seulement 19 ans. Sur piste, elle avait gagné deux médailles de bronze aux Mondiaux, en 2017 et 2019, à chaque fois sur 10 000 m.

François Moncla nous a quittés le 28 novembre à 89 ans. Troisième-ligne, il joua 31 fois avec le XV de France. Moncla participa aux victoires dans le Tournoi des Cinq Nations en 1959, 1960 et 1961 ainsi qu'aux légendaires tournées d'Afrique du Sud (1958) et de Nouvelle-Zélande (1961). En club, il fut deux fois champion de France, avec le Racing en 1959 puis avec Pau en 1964.

Le Britannique Frank Williams s'est éteint le 28 novembre à 79 ans. En 1975, il avait créé l'écurie qui porte son nom. Dans sa carrière, il a décroché 16 titres de champions du monde, neuf en tant que constructeur (entre 1980 et 1997) et sept avec ses pilotes (Jones, Rosberg, Piquet, Mansell, Prost, Hill et Villeneuve).

L'Américain C.J. Hunter est décédé le 29 novembre à 52 ans. En 1999, il avait été sacré champion du monde du lancer du poids. Hunter fut surtout connu pour avoir été le mari de la sprinteuse Marion Jones, triple championne olympique en 2000 mais déchue de ses titres pour avoir été impliquée dans le scandale de dopage Balco. Hunter avait lui-même été inquiété dans cette affaire.

Le Sénégalais Lamine Diack est mort le 3 décembre à l'âge de 88 ans. De 1999 à 2015, il avait été le président de la Fédération internationale d'athlétisme. En septembre 2020, Diack avait été condamné à quatre ans de prison, dont deux ferme, pour des faits de corruption liés au dopage d'État en Russie.

Al Unser est un des corecordmen de victoires aux mythiques 500 miles d'Indianapolis. Le pilote américain s'y est imposé à quatre reprises, entre 1970 et 1987. Quatre pilotes seulement ont réussi cette performance. Il s'est éteint le 9 décembre à 82 ans.

L'ancien joueur de tennis espagnol Manolo Santana nous a quittés le 11 décembre à 83 ans. Il avait remporté Roland-Garros en 1961 et 1964, mais également l'US Open (1965) et Wimbledon (1966).

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles