Tous sports - Paris 2024 a sa monnaie

·2 min de lecture

Paris 2024 a désormais des pièces de monnaie à son effigie, dont une en forme d'Hexagone, grâce à la Monnaie de Paris qui devient licenciée du comité d'organisation. « Ce projet est suffisamment dingue pour me faire vivre chaque jour des aventures folles », s'est amusé Tony Estanguet, président de Paris 2024, dans les ateliers de la Monnaie de Paris, la plus ancienne des institutions françaises fondée en 864. Avant d'assister à la frappe d'une pièce à l'effigie des Jeux de Paris 2024, le triple champion olympique de canoë (C1) s'est dit bluffé par la bonne idée d'une forme hexagonale. Des nombreuses collections proposées par la Monnaie de Paris, qui devient licencié du COJO, ce sont les modèles or et argent de forme hexagonales qui ont retenu l'attention, mardi lors de leur présentation.

« C'est une première mondiale », a rappelé Joaquim Jimenez, graveur général de la Monnaie de Paris, en présentant les pièces qui représentent une Marianne en train de courir avec, en fond, un stade d'athlétisme et la Tour Eiffel. Les 15 000 exemplaires des pièces hexagonales en or seront vendus 260 € et les 100 000 en argent 14 €. Une pièce de 2 euros commémorative, reprenant aussi le dessin de la Marianne en pleine course, complète la collection disponible sur le site web et dans les boutiques de la Monnaie de Paris. L'institution a lancé sa première édition de pièces de collection à l'occasion des Jeux olympiques d'hiver d'Albertville en 1992 et a poursuivi l'aventure avec les Coupes du monde de foot en 1998 ou encore de rugby en 2007. La Monnaie de Paris a également réalisé de nombreuses médailles pour les Jeux olympiques en 1924 à Paris, à Grenoble en 1968 et à Albertville en 1992. lire aussi L'effervescence commence autour des sites qui vont accueillir les JO 2024 Si Paris 2024 n'a pas encore lancé son appel d'offres pour récompenser les futurs médaillés olympiques et paralympiques, la Monnaie de Paris a d'ores et déjà fait savoir qu'elle était candidate. À suivre. Une très vieille tradition En 525 avant Jésus-Christ, une pièce de monnaie en argent a été frappée à Elis en Grèce pour commémorer la victoire d'un athlète sur le site sacré d'Olympie. La tradition s'est poursuivie jusqu'à la fin des Jeux de l'Antiquité en 393, rappelle le COJO dans un communiqué. C'est aux Jeux Olympiques d'Helsinki, en 1952, que la tradition des pièces de monnaie olympique renaît avec une pièce en argent.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles