Tous sports - Phelps, Barthez, Caucaunibuca... Comme Sha'Carri Richardson, ces sportifs ont également été testés positifs au cannabis

·4 min de lecture

La sprinteuse américaine Sha'Carri Richardson, victorieuse du 100 m aux sélections américaines, a été testée positive au cannabis et manquera les JO de Tokyo. De nombreux sportifs ont été contrôlés positifs à la même substance. En voici quelques exemples. Michael Phelps (États-Unis - Natation) Dans un tabloïd anglais apparaît, en février 2009, une photo de Michael Phelps en train de fumer à l'aide d'une pipe à eau. L'Américain, qui totalise à ce moment-là 14 titres olympiques (il en aura 23 dans sa carrière), sera suspendu trois mois mais ne manquera aucune compétition importante. lire aussi Richardson suspendue un mois et absente aux JO de Tokyo Fabien Barthez (France - Football) En janvier 1996, Fabien Barthez, alors gardien de but de l'AS Monaco et n°2 en équipe de France, écope de deux mois de suspension (plus deux autres avec sursis). Il avait été testé positif trois mois plus tôt. Son club lui infligera également une sanction financière. Barthez interviendra auprès de jeunes pour faire de la prévention. Rupeni Caucaunibuca (Fidji - Rugby) Après deux très belles premières saisons à Agen, Rupeni Caucaunibuca dérape plusieurs fois (absences, problème de poids...), lors de l'exercice 2006-2007. Au mois de mars, il est testé positif au cannabis et écope de trois mois de suspension. Ça ne le prive pas de la Coupe du monde, qui a lieu en septembre 2007, mais l'équipe des Fidji se passera quand même de lui. Joakim Noah (France - Basket) Une nuit de mai 2008, Joakim Noah est arrêté en Floride pour consommation d'alcool sur la voie publique. La police trouve sur lui une cigarette contenant du cannabis. Le joueur des Chicago Bulls, qui vient de boucler sa première saison NBA, passera un accord avec le procureur et versera 300 dollars dont une partie ira à un programme venant en aide aux jeunes. Randy Moss (États-Unis - Football américain) Avant de devenir l'un des meilleurs receveurs de l'histoire de la NFL, Randy Moss a connu une carrière universitaire très agitée. Impliqué dans une bagarre, en 1995, il ne trouve pas d'équipe jusqu'à ce que Florida State lui offre une chance, l'année suivante. Mais un test positif au cannabis entraîne son exclusion. Moss intègre finalement la modeste université de Marshall. Ce qui ne l'empêchera pas d'entrer puis de briller en NFL. lire aussi Sha'Carri Richardson positive au cannabis Bernard Lama (France - Football) Un an après Barthez, Bernard Lama, gardien de but du PSG et de l'équipe de France, est à son tour positif au cannabis, au mois de février 1997. Il sera suspendu deux mois (plus trois autres avec sursis). Son absence va permettre à Fabien Barthez de devenir titulaire chez les Bleus... et d'y rester. Ce dernier jouera la Coupe du monde 1998, quand Lama restera, lui, sur le banc de touche. Gervasio Deferr (Espagne - Gymnastique) Fin 2002, l'Espagnol Gervasio Deferr, champion olympique du saut, deux ans plus tôt, est pris par la patrouille. Il est suspendu trois mois et ses résultats entre octobre 2002 et janvier 2003 sont annulés. Deferr devra ainsi rendre la médaille d'argent gagnée aux Mondiaux, au sol. Revenu à la compétition, il sera de nouveau en or au saut, aux Jeux d'Athènes en 2004. Laurent Chambertin (France - Volley) À la fin de l'année 1991, Laurent Chambertin, le passeur de l'AS Cannes et de l'équipe de France, est contrôlé positif et reçoit une suspension d'un an, dont un mois et demi ferme. La Fédération française s'opposera ensuite à son retour en sélection, lui faisant manquer le TQO pour les Jeux 1992 de Barcelone. Mais Chambertin fera les JO quelques mois plus tard. Abdullo Tangriev (Ouzbékistan - Judo) Tangriev avait privé Teddy Riner de l'or aux Jeux Olympiques de Pékin en 2008, en le battant en quart de finale. L'Ouzbek s'était ensuite paré d'une médaille d'argent. Quatre ans plus tard, avant les JO de Londres, il refait parler de lui, mais en dehors des tatamis. Abdullo Tangriev, alors champion du monde toutes catégories, est testé positif et suspendu deux ans. Christian Pouget (France - Hockey sur glace) En 1998, Christian Pouget, attaquant du club allemand de Mannheim et de l'équipe de France, écope de six semaines de suspension pour usage de cannabis. Quatre ans plus tard, désormais à Grenoble, Pouget est de nouveau attrapé et est cette fois suspendu un an ferme. Une sanction très sévère, même pour une récidive. L'intéressé expliquera avoir, selon lui, payé certaines déclarations dans la presse. Il rejouera, à Chamonix, et reviendra chez les Bleus.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles