Tous sports - Prince Philip, près d'un siècle sur les terrains de sport

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Le Prince Philip, de son vrai nom Philip Mountbatten, duc d'Édimbourg et époux de la reine d'Angleterre Elizabeth II, est mort ce vendredi à 99 ans. Une longue vie au cours de laquelle ce bon joueur de polo a croisé le gratin du sport britannique et mondial. Le 2 mai 1953 sur la pelouse de Wembley, le Prince Philip salue Stanley Matthews avant la finale de la Cup entre Blackpool et Bolton (4-3). L'ailier du futur vainqueur deviendra le premier Ballon d'Or France Football trois ans plus tard. Le Prince Philip joue au cricket au Château d'Arundel en août 1953, un an après le couronnement d'Elizabeth II. Un sport qu'il a notamment pratiqué à la Gordonstoun School, dans le nord de l'Écosse, puis lorsqu'il servait dans la Royal Navy. En compagnie de la duchesse de Kent Marina de Grèce, le Prince Philip remet le trophée du vainqueur de Wimbledon à l'Australien Neale Fraser en 1960, tombeur de son compatriote Rod Laver en finale. Le Duc d'Edimbourg salue Matt Busby, l'entraîneur de Manchester United, qui s'apprête à battre Leicester (3-1) en finale de la Cup 1963. La reine et le prince (qui entourent le président de la FIFA Stanley Rous) sont aux anges ce 30 juillet 1966 : chez elle, l'Angleterre de Bobby Moore est devenue championne du monde en battant la RFA (4-2) après prolongation. Sur le terrain de polo du château de Windsor, le Prince Philip relève le challenge du polo-vélo en août 1967. À l'occasion d'un voyage d'État en Amérique du Sud, Philip et Elizabeth II assiste au Maracana à la victoire de Pelé et de la sélection de Sao Paulo face à celle de Rio. Initié au polo par son oncle le comte Louis Mountbatten, le Prince Philip évoluera à un bon niveau jusqu'à ses 50 ans. Une retraite forcée à cause de problèmes d'arthrite. Le 17 juillet 1976, Philip Mountbatten assiste à la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques de Montréal, dont Elizabeth II, en tant que reine du Canada, proclamera le lancement. Le 16 décembre 1995, à l'occasion d'un test-match face aux Samoa sur la pelouse de Twickenham, le capitaine du XV de la Rose Will Carling présente ses coéquipiers au prince, alors âgé de 74 ans.