Tous sports - Tony Parker « fier d'être ambassadeur du pass-sport »

·2 min de lecture

Tony Parker était au côté du chef de l'État, mercredi à Troyes, pour lancer le pass-sport destiné à 5,4 millions de jeunes sportifs dès la prochaine rentrée. « TP » a tombé la veste dans le gymnase de Pont-Sainte-Marie (Aube), mercredi après-midi, le temps de tirer au panier sous les encouragements des jeunes de la ville et du président Emmanuel Macron, en déplacement pour relancer la pratique sportive lors du premier jour de la première étape du déconfinement. L'ex star de NBA en a loupé quelques-uns avant de marquer et de signer maillots et feuilles de papier tout en incitant les jeunes à jouer régulièrement. Ravi de se retrouver sur le terrain avec le président et les ministres et ministre déléguée aux Sports, Jean-Michel Blanquer et Roxana Maracineanu, Tony Parker a été choisi, avec l'ancienne internationale du PSG, Laure Boulleau, pour être l'un des deux ambassadeurs du pass-sport, un dispositif qui permet aux parents de jeunes âgés de 6 à 18 ans de bénéficier d'une aide de 50 € à la prise de licence. 5,4 millions Le nombre de jeunes âgés de 6 à 18 ans valides ou en situation de handicap qui peuvent bénéficier du pass-sport, dispositif doté d'une enveloppe globale de 100 millions d'euros. « Quand le président m'a appelé il y a environ deux semaines pour lancer le pass-sport, j'ai trouvé ça génial », explique-t-il sur le terrain du FC Pont-Sainte-Marie, la deuxième étape foot de la visite présidentielle. « C'est une démarche super-importante pour notre pays. On a vraiment la chance d'avoir un président comme cela qui soutient le sport, qui vient dès l'ouverture sur les terrains de sport », poursuit « TP », avant de souligner : « J'adhère à 100 % à cette démarche et je suis fier d'être un ambassadeur de ce pass-sport. » Le patron de l'ASVEL avait tiré la sonnette d'alarme début novembre 2020 pour alerter le Gouvernement sur les difficultés du sport français fragilisé par la crise sanitaire. Reçu par Jean-Michel Blanquer et Roxana Maracineanu, ministre et ministre déléguée aux Sports, il avait participé dans la foulée à la réunion du 17 novembre à l'Élysée pendant laquelle le chef de l'État avant annoncé près de 400 M€ de soutien et validé l'idée du pass-sport. « Pour le programme, il faudra voir avec le président ! a ajouté Tony Parker. La première étape, c'est ici, il y en aura d'autres et il peut compter sur moi. » Encore quelques autographes et selfies avant de s'envoler pour Paris avec la délégation présidentielle. lire aussi CNOSF : l'UCPA s'invite dans le débat

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles