Srdan Djokovic, le père de Novak, vu avec un drapeau russe à l'Open d'Australie

Srdan Djokovic (à gauche au deuxième rang avec les lunettes) pendant l'un des matches de son fils à l'Open d'Australie. (L. Elliott/Reuters)

Après le quart de finale gagné par Novak Djokovic contre Andrey Rublev, son père, Srdan, a été filmé dans les allées de l'Open d'Australie avec des supporters et des drapeaux russes.

Le père de Novak Djokovic a été filmé en compagnie de supporters brandissant des drapeaux pro-russes pendant l'Open d'Australie. Après le quart de finale remporté par son fils face au Russe Andrey Rublev, un groupe de supporters a déployé des drapeaux russes, dont l'un agrémenté du visage du président Vladimir Poutine, près de la Rod Laver Arena de Melbourne, tout en scandant des slogans pro-russes.

lire aussi : Novak Djokovic domine Andrey Rublev et rejoint les demies de l'Open d'Australie

La Fédération australienne de tennis a indiqué que quatre personnes avaient « exhibé des drapeaux et symboles inappropriés et menacé les gardes de sécurité » à Melbourne Park, avant d'être chassés par la police.

Un « longue vie à la Russie » lancé en serbe

Une vidéo publiée par la suite sur une chaîne YouTube pro-russe australienne a montré Srdjan Djokovic, le père du joueur, posant en compagnie de l'homme brandissant le drapeau avec le visage de Poutine. Le tout avec la légende : « Le père de Novak Djokovic effectue une déclaration politique audacieuse ». Le journal Melbourne Age a par ailleurs indiqué qu'il a lancé, en serbe : « Longue vie à la Russie ».

Les spectateurs sont interdits de drapeaux russes ou biélorusses lors du tournoi. L'ambassadeur d'Ukraine en Australie et en Nouvelle-Zélande, Vasyl Myroshnychenko, avait exigé que des mesures soient prises après que plusieurs de ces drapeaux ont été vus dans la foule la semaine dernière.

« C'est un catalogue complet. Parmi les drapeaux serbes, il y a : un drapeau russe, Poutine, le symbole Z, le soi-disant drapeau de la République populaire de Donetsk, a-t-il tweeté jeudi avec un lien vers la vidéo. C'est vraiment honteux. »

Un autre spectateur a été photographié par l'AFP à l'intérieur du stade pendant le match de Djokovic avec un t-shirt portant le symbole « Z », un symbole pro-guerre associé au soutien à l'invasion de l'Ukraine par la Russie. L'homme s'appelle Zoran, ce qui peut aussi être l'explication de la lettre affichée sur son maillot.

lire aussi : Toute l'actualité de l'Open d'Australie