Stéphane Morello : " Ils se sont vengés, puis ils m'ont juste oublié "

Où en êtes-vous aujourd'hui ?
Je vis désormais à Caracas. J'ai repris le métier pour lequel je m'étais destiné dans ma tendre jeunesse, à savoir celui d'enseignant. Ma carrière d'entraîneur s'est arrêtée au Qatar et n'a pas repris depuis.

Pouvez-vous nous rappeler pourquoi vous n'avez pas pu quitter le territoire qatari pendant près de cinq ans, de janvier 2009 à octobre 2013 ?
Au Qatar, il y a une spécificité qui s'appelle la kafala. C'est un système imposant à tout étranger venant travailler dans le pays d'être parrainé par un kafil, autrement dit un parrain, en quelque sorte responsable de vos agissements et de votre conduite. Ce parrain, qui est souvent votre employeur, vous donne ou pas le droit de faire certaines choses, comme louer une voiture, acheter un appartement ou encore quitter le pays. Moi, j'étais parfaitement en règle, j'avais…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com