Stéphanie Frappart devient la première femme arbitre en phase finale d'un Mondial masculin

Stéphanie Frappart est la quatrième arbitre du match entre le Mexique et la Pologne. ("Mexico - Poland"/Anp sport / maurice van steen wk)

Stéphanie Frappart, quatrième arbitre du match entre le Mexique et la Pologne, est devenue la première femme à officier en phase finale d'une Coupe du monde masculine, ce mardi.

Retenue au même titre que Clément Turpin pour participer à la Coupe du monde au Qatar, Stéphanie Frappart est entrée dans l'histoire de l'épreuve, ce mardi. Désignée quatrième arbitre du match entre le Mexique et la Pologne, à Doha, la Française (38 ans) est devenue la première femme à officier durant une rencontre de phase finale d'un Mondial masculin.

Deux autres arbitres centrales, la Rwandaise Salima Mukansanga et la Japonaise Yamashita Yoshimi, ainsi que trois assistantes, figurent également dans la liste. En 2020, Frappart était déjà devenue la première à diriger un match de Ligue des champions masculine.