Stéphanie Frappart, première femme à arbitrer un match d’Euro masculin

ELLE avec AFP
·1 min de lecture

La Française de 37 ans, qui enchaîne les premières historiques, officiera lors de l’Euro de football organisé du 11 juin au 11 juillet.  

La Française Stéphanie Frappart va devenir la première femme arbitre à officier lors d'un Euro masculin de football, celui organisé du 11 juin au 11 juillet, où elle sera quatrième arbitre, a annoncé mercredi l'UEFA. 

Lire aussi >> Amandine Henry : la footballeuse qui refuse de se taire

À 37 ans, elle gravit les échelons de l'arbitrage à toute vitesse. En arbitrant Juventus Turin-Dynamo Kiev (3-0) début décembre 2020, elle était devenue la première femme à officier en tant qu'arbitre principale d'une rencontre de Ligue des champions, et sa performance ce soir-là, maîtrisée, avait été saluée par la presse. 

Stéphanie Frappart s'était déjà vu confier la Supercoupe d'Europe d'août 2019 opposant Liverpool et Chelsea, après avoir été la première femme à arbitrer en deuxième division française (2014) puis dans l'élite française (2019) masculine, où elle a arbitré début octobre 2020 son premier choc Lyon-Marseille. 

« C'est à la fois un privilège, un honneur et une responsabilité » 

Être arbitre n’a pas toujours été une évidence pour la trentenaire. Celle qui a grandi dans le Val d’Oise débute sa carrière en tant que joueuse. Elle signe sa première licence à l’âge de 10 ans, dans l’équipe féminine de l’AS d’Herblay. Trois ans plus tard, elle commence à apprendre les règles du jeu, prend goût à siffler les fautes.

Lire aussi >> 100 ans de foot féminin : Le combat pour l’égalité...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi