Le Stade Français officialise l'arrivée de Morgan Parra

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Morgan Parra a remporté deux Brennus avec l'ASM, en 2010 et 2017. (A. Mounic/L'Équipe)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le Stade Français a annoncé mardi l'arrivée de neuf joueurs en vue de la saison prochaine. Parmi eux : le désormais ancien Clermontois Morgan Parra.

Au lendemain de ses émouvants adieux à Clermont-Ferrand, avec qui Morgan Parra aura remporté deux boucliers de Brennus (2010 et 2017), le Stade Français a annoncé l'arrivée du demi de mêlée au sein de son effectif. « Plus de 70 sélections avec le XV de France et plus de 300 matchs avec Clermont... Bienvenue à Paris Morgan ! », a tweeté le club de la capitale mardi soir. L'arrivée du Clermontois à Paris était dans les tuyaux depuis des mois, avait même été confirmée par Hans-Peter Wild dans un entretien à L'Equipe début avril, sans pour autant être officialisée. À 33 ans et après 13 saisons à l'ASM, Morgan Parra s'offre un dernier défi.

lire aussi

Gonzalo Quesada : « Je ne m'attendais pas à être si loin » par rapport à Brive

Le Stade Français a par la même occasion annoncé une vague d'officialisations. À commencer par Lucas Peyresblanques et Mathieu Hirigoyen, relégués avec le BO. Le Lyonnais Mickael Ivaldi (31 ans) rejoint également Paris, tout comme le Palois Giovanni Habel Kuffner et le Toulonnais Julien Ory. Après une saison en Pro D2 avec Carcassonne, l'ailier ou arrière Sione Tui revient également au Stade Français. Le troisième ligne géorgien Giorgi Tsutskiridze (25 ans), en provenance d'Aurillac, s'engage lui aussi avec le Stade Français. Enfin, l'ailier de Montauban Stéphane Ahmed (25 ans) portera les couleurs parisiennes la saison prochaine.

lire aussi

Toute l'actualité du Top 14

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles