Stade Français: les Parisiens ne veulent pas de forfait général

Contre le projet de fusion avec le Racing 92, les joueurs du Stade Français boycotteront le match de Top 14 à Castres ce samedi. Mais les Franciliens qui veulent éviter un forfait général synonyme de Pro D2 ont décidé de disputer leurs trois rencontres à domicile.

Reverra-t-on les joueurs du Stade Français sur un terrain de rugby? Grévistes depuis deux jours, les Parisiens partagent leur temps entre réunions et match de football en guise d’entraînement. Une chose est sûre: il ne se rendront pas à Castres samedi pour y disputer leur rencontre comptant pour la 21e journée de Top 14. Au troisième forfait, qui pourrait intervenir le 9 avril au soir de la 23e journée, ils seraient alors considérés comme forfait général et automatiquement rétrogradés en deuxième division. Ce que ne veulent pas les joueurs.

Assurer le maintien en Top 14  

Ils semblent aujourd’hui décidés à jouer les trois rencontres à domicile contre Toulon le 25 mars, Pau le week-end du 15 avril et… le Racing le 29 avril. Et pour ceux qui en doutaient, c’est avec une détermination débordante qu’ils aborderont ce match contre les Franciliens. Selon leurs calculs, une victoire est nécessaire d’ici la fin de la saison pour s’assurer le maintien (ils comptent 13 points d’avance sur Grenoble, premier relégable). Rien ne dit ensuite qu’ils se rendraient à Montpellier pour le compte de la dernière journée le 6 mai.

Des futurs adversaires qui se sentent lésés? 

Du côté des joueurs on regrette d’ailleurs que seul Toulon, par l’intermédiaire de son président, Mourad Boudjellal, ait manifesté un signe de soutien en annonçant le port d’un brassard rose dimanche pour...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages