Stade Français-Racing 92: "Un derby pas plus spécial que les autres", minimise Quesada

Le premier derby post-fusion avortée entre les deux clubs franciliens se déroule ce dimanche (17h) à Jean-Bouin pour la 25e journée de Top 14. Mais pour l’entraîneur parisien Gonzalo Quesada, cette rencontre devrait surtout se démarquer par l’enjeu de la 6e place plus que par l’animosité entre voisins.

Les joueurs du Stade Français n’ont visiblement pas gardé rancœur envers le Racing 92 après le projet de fusion avorté. C’est en tout cas le sentiment de l’entraîneur parisien, Gonzalo Quesada. "Je pense que si on avait fait ce match il y a un mois, il y aurait eu un niveau d’agressivité, d’enjeu énorme. Franchement aujourd’hui, au moins dans mon groupe, je ne sens pas que ce soit un derby plus spécial que les autres", confie le technicien argentin pour RMC Sport.  

A lire aussi >> Quesada: "Je dois prendre une décision sur mon avenir"

Malgré tout, pour son dernier derby à Jean-Bouin ce dimanche (17h) à la tête du Stade Français, Quesada ne peut s’empêcher de le vivre un peu plus intensément qu’à l’accoutumée. "Je suis un affectif, même si j’ai essayé de mettre beaucoup de choses en place en terme management, de gestion du groupe, du staff. Je reste un affectif, je reste quelqu’un qui tourne à ça et qui a besoin de liens très forts avec ses joueurs et son staff donc quand on fonctionne comme ça, on peut être pris par tout ce qui va avec le moment de la séparation."

A lire aussi >> Chavancy: "Vouloir gagner contre le Stade Français est dans mon ADN"

Quesada: "Il y a la 6e place en jeu"

Mais pas question pour autant de faire déteindre cette émotion sur les joueurs. "Chaque minute sera un peu plus proche de la fin. Mais plus on pense à ça, plus on risque de se rater...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages