Le stade Pierre-Mauroy de Lille devient la Decathlon Arena

Le stade du LOSC devient le « Decathlon Arena Stade Pierre-Mauroy ». (S. Boué/L'Équipe)

Le stade Pierre-Mauroy où évolue le LOSC a passé un contrat avec l'équipementier nordiste pour les cinq prochaines saisons.

Nos confrères de France Bleu Nord viennent de révéler l'information ce mardi soir. La Métropole Européenne de Lille (MEL) a trouvé un accord officiel avec l'équipementier sportif nordiste Decathlon pour le naming du stade communautaire Pierre-Mauroy, où évolue le LOSC et qui se situe dans la commune de Villeneuve-d'Ascq (Nord).

Un naming à 1,2 M€ annuels

Dès l'été 2022 et pour les cinq prochaines saisons, le stade sera très exactement renommé « Decathlon Arena Stade Pierre-Mauroy » comme cela nous a été confirmé, document à l'appui. Ce naming rapportera 1,2 M€ par an, un contrat plutôt modeste eu égard aux autres stades hexagonaux de cette envergure et dont les contrats tournent plutôt entre 2 à 3 M€ annuels. Cela ressemble à un compromis politique pour ne pas effacer le nom de l'ancien Premier ministre, et figure politique locale, qui avait été choisi « à vie », en 2013, par la Maire, ancienne présidente de la MEL, Martine Aubry.

Pour rappel, depuis 2012 et son inauguration, quatre partenaires étaient associés au nouveau stade nordiste où évolue le LOSC. Le premier d'entre eux, seul habilité à se définir comme « officiel », était le Crédit Mutuel Nord Europe(CMNE). En échange d'1,4 M€ annuels, l'établissement bancaire pouvaient en outre bénéficier du réseau de panneautique. Le département (Conseil général) du Nord versait quant à lui autour de 150 000 euros par an. Les deux derniers partenaires étaient Carrefour et Nacarat (immobilier d'entreprise) pour 800 000 euros à eux deux. Aucun des quatre n'a souhaité renouveler son partenariat à l'issue de la cinquième saison (2018) alors que chaque contrat était renouvelable.

lire aussi

Lille, un conseil d'administration pour rentrer dans les clous de la DNCG et sortir du flou

Il y a quelques semaines, la MEL, qui verse chaque année 16 M€ au constructeur Eiffage (Partenariat Public Privé), a manifesté son intention de trouver une entreprise susceptible de s'associer au nom du stade, d'une capacité de 50 000 places assises et couvertes. Il a fini par se mettre d'accord avec la firme Decathlon, élue marque préférée des Français, marque officielle du nouveau ballon de la L1 et qui possède son siège social non loin de l'enceinte, à Villeneuve-d'Ascq. Selon nos confères de France Bleu Nord, la décision sera entérinée lors du prochain conseil de la MEL, le 27 juin prochain.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles