Le Stade de Reims taquine les arbitres dans ses vœux 2020

Maudieu, Mélanie
Le Stade de Reims face à Amiens mercredi 15 janvier (1-1). / Panoramic
Le Stade de Reims face à Amiens mercredi 15 janvier (1-1). / Panoramic

LE SCAN SPORT - Sur Twitter, le Stade de Reims a adressé ses vœux 2020 à la Direction technique de l’arbitrage avec humour et dérision.

En ce début d’année 2020, le Stade de Reims regrette certaines décisions arbitrales qu’il juge «douteuses» à son encontre. Pour le faire savoir, le club a décidé d’envoyer une carte de vœux, ou plutôt un «carton rouge» à la Direction technique de l’Arbitrage, et notamment son patron Pascal Garibian.*

Dans cette dernière, les Rémois font référence à leur  défaite face à Monaco en Coupe de France et leur match nul face à Amiens ce mercredi : «(Que la nouvelle année) soit aussi vive qu’une manchette d’Arturo Calabresi sur Moussa Doumbia dans la surface picarde, aussi distinguée qu’un amorti des deux mains de Keita Baldé avant un doublé en Coupe de France». Le Stade de Reims s’en prend également à la VAR et demande aux arbitres de penser par eux-mêmes : « Vive le libre arbitre ! » Une façon drôle et originale de souhaiter la bonne année.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Cela fait plusieurs saisons que le Stade de Reims se démarque sur les réseaux sociaux avec sa communication souriante et décalée. Lorsque le club a su qu’il allait retrouver la Ligue 1 en avril 2018, l’équipe communication a réalisé un petit film basé sur les noms des deux championnats français. Dans la vidéo, l’entraîneur David Guion récupère ses joueurs chez Domino’s Pizza (sponsor L2) et les transporte en minibus chez Conforama (L1).

A la reprise du championnat en août dernier, le capitaine rémois Alaixys Romao apparait (...) Lire la suite sur sport24.com

Bientôt des 16es de finale en Ligue des Champions ?

Foot : L'Ecosse va interdire aux enfants de faire des têtes

Le circuit mondial de ski et snowboard freeride adopte la parité des primes

Coupe de France : Granville attend un geste de l’OM pour la recette du match

Inscrivez-vous à la newsletter de Sport24

À lire aussi