Stade Rennais, OGCN : Combien ça coûterait de recruter Tanguy Kouassi (Bayern) ?

Tanguy Kouassi Bayern transfert Stade Rennais OGCN
Vers un retour en France pour Tanguy Kouassi ?

Et si Tanguy Kouassi revenait en Ligue 1? Deux ans après son départ libre du PSG, le défenseur central français du Bayern Munich n’est pas satisfait de son temps de jeu en Allemagne (22 matches toutes compétitions confondues cette saison). Et l’arrivée imminente de Matthijs De Ligt, en provenance de la Juventus, va accentuer la concurrence à un poste déjà bien fourni au sein de l’effectif bavarois. Selon une information de L’Équipe, le français de 20 ans songerait à un départ cet été, en prêt ou en transfert définitif. En Ligue 1, le Stade Rennais et l’OGC Nice se sont positionnés.

Stade Rennais et OGC Nice peuvent-ils s’offrir Kouassi?

Tanguy Kouassi va-t-il quitter la Bavière cet été? Le Bayern souhaiterait prolonger son contrat, qui court jusqu’en juin 2024, mais l’intéressé veut s’assurer plus de temps de jeu. Rennes et Nice sont prêts à lui en donner. Selon Transfermarkt, le défenseur central, qui peut aussi jouer au milieu de terrain, est estimé à 9 millions d’euros. L’Observatoire du football, quant à lui, valorise le joueur entre 10 et 15 millions d’euros. L’opération semble donc réalisable pour le Stade Rennais comme pour l’OGC Nice, si le Bayern ne se montre pas trop gourmand sur l’indemnité de transfert (si transfert il y a).

Un salaire accessible pour les deux clubs

En Allemagne, Kouassi touche environ 165 000 euros brut mensuels. Un salaire qui semble abordable pour les deux clubs de Ligue 1, qui lorgnent l’international U20 français. En effet, la moyenne des salaires brut mensuels de l’effectif rennais est estimée à 120 000 euros, contre 130 000 euros à Nice. La possibilité de voir l’ex-titi parisien refouler les pelouses de notre championnat est donc plausible.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles