Le stade du Séville FC tagué pour protester contre le prix des abonnements

Sánchez Pizjuán, l'antre du Séville FC. (A. Réau/L'Équipe)

Des supporters du Séville FC ont manifesté leur mécontentement contre la hausse du prix des abonnements en taguant le stade Sánchez-Pizjuán.

« Nous avons été trompés », « FC Dividende », « vous n'avez pas honte » : voilà quelques-uns des messages qui ont été tagués aux guichets du stade Sánchez-Pizjuán pour protester contre le prix des abonnements mis en vente par le FC Séville. Les dirigeants du club en ont aussi pris pour leur grade avec des tags d'insultes.

L'augmentation a atteint jusqu'à 15 % par rapport à la saison dernière. Le club avait tenté de désamorcer la polémique en amont en expliquant que les prix proposés étaient similaires à 2006-2007. Il a aussi mis en avant que la hausse n'aurait pas d'impact pour 90 % des abonnés en raison du remboursement d'une partie de l'abonnement 2021-2022, dû à la persistance des jauges pendant plusieurs mois.

Les ultras du groupe Biris Norte ont cependant prévu de se rassembler ce jeudi pour exprimer leur désaccord avec les tarifs pratiqués. Mardi, le club a annoncé que plus de 20 000 abonnements avaient déjà été renouvelés.

lire aussi

Toulouse : vers un record d'abonnés au Stadium

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles